Les arnaques aux fausses locations de villas se multiplient en Martinique

escroquerie
Un panneau à louer ©pixabay
Avec le retour des touristes en Martinique, les annonces de location de logements saisonniers reviennent en force. Mais attention parfois il s'agit d'arnaques. Victimes et propriétaires de biens se retrouvent alors dans des situations bien compliquées.

L'allègement des restrictions encourage des touristes à venir passer un séjour en Martinique. Pour répondre à ce flux de voyageurs et gagner de l'argent, des habitants de Martinique proposent des maisons de location. 

C'est à ce moment que des malfaiteurs en profitent pour publier de fausses annonces particulièrement attractives sur différents sites. 

Un procédé bien rodé

Jean a loué sa maison à Fort-de-France lors des fêtes de fin d'années 2021 en passant par un site de location en ligne.

Plus d'un an après, alors qu'il était dans sa maison en famille, un homme ouvre son portillon et tape à sa fenêtre. L'intrus est un vacancier venant d'Europe de l'Est. 

Au terme d'une discussion en anglais, il explique qu'il a loué cette maison pour 13 jours. Il montre les échanges de mails, les attestations de versement et explique que le numéro de téléphone qui est sur l'annonce ne répond plus. 

Jean lui explique alors ne pas être à l'origine de cette annonce et ne pas avoir mis son bien en location à cette période. Les deux hommes comprennent alors qu'il s'agit d'une arnaque.

Le procédé est simple. Les pirates ont récupéré les photos placées sur une précédente annonce et en ont élaboré une nouvelle annonce sur une autre plateforme à un prix très intéressant.

Une arnaque de plus en plus répandue 

Chacun a déposé une plainte au commissariat. Les forces de l'ordre expliquent à Jean que cette arnaque est actuellement en forte augmentation. 

Le touriste a perdu 1 300 euros dans l'affaire. Par chance il a de la famille en Martinique pour son hébergement. En revanche, les victimes qui n'ont pas de proches sur le territoire, sont doublement perdantes. Outre la perte des sommes versées, elles sont en plus dans l'obligation de trouver un logement en urgence à leurs frais.

Les policiers conseillent aux candidats souhaitant mettre leur bien en location de passer par une agence immobilière qui met son identité en filigrane sur chaque photo.