Les candidatures sont ouvertes pour l’élection des membres de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique

commerce
 CCI Martinique / commerce
Siège de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique à Fort-de-France. ©Tweeter CCI Martinique
Entre le 27 octobre et le 9 novembre 2021, les entreprises voteront pour désigner leurs nouveaux représentants à la CCIM. Les candidatures sont reçues jusqu’au 30 septembre prochain. Plus de 30 000 enseignes sont concernées par cette élection. Marinette Torpille et Philippe Jock sont en lice.

Plus que quelques jours avant la clôture des candidatures pour l’élection des membres de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Martinique, laquelle se déroulera entre le 27 octobre et le 9 novembre 2021 inclus. Depuis jeudi dernier (23 septembre), les dossiers sont réceptionnés en préfecture jusqu’au 30 septembre prochain, à midi.

Rôle de cette chambre consulaire

 

Les Chambres de Commerce et d’Industrie sont des établissements publics à caractère administratif de l’Etat. Elles représentent les intérêts de l’industrie, du commerce et des services auprès des pouvoirs publics et des autorités étrangères, mais elles ne sont pas des opérateurs du pouvoir. Elles sont administrées par des dirigeants d’entreprises élus par leurs pairs, un scrutin qui mobilise peu en général.

Le réseau des CCI contribue au développement économique, à l’attractivité et à l’aménagement des territoires, ainsi qu’au soutien des entreprises et de leurs associations.

 

Depuis la création de la première chambre de commerce créée à Marseille en 1559, le réseau des chambres de commerce n’a cessé d’adapter ses structures aux enjeux et défis de la politique économique de la France.

 

Le renforcement de l’échelon régional a été confirmé par la loi NOTRe du 7 août 2015, qui a confié aux régions le soin d’élaborer un Schéma Régional en matière de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII).

(entreprises.gouv.fr)

 

Plus de 30 000 entreprises représentées par la CCIM

 

La Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique (CCIM) représente entre 30 et 34 000 socioprofessionnels à ce jour. Elle les assiste et les accompagne avec ses conseillers répartis sur 4 sites (Fort-de-France, Marin, Trinité, Saint-Pierre). La CCIM a aussi une mission de formation. Ses centres délivrent des BTS, des Licences et des Master (MBA). 

Cette chambre consulaire est présidée depuis 5 ans par Philippe Jock, candidat à sa propre succession. Selon nos informations, sa liste devrait affronter celle de Marinette Torpille. L'ex conseillère en charge du développement économique à la Collectivité Territoriale de Martinique, a déjà été membre du bureau de la Chambre durant la mandature 2010-2015.