Les chauffeurs de taxis de place manifestent un soutien imprévu aux agents du CHUM

social
Soutien des taxis
Soutien des taxis au personnel soignant du CHUM (19/10/2021). ©RS
Manifestation surprise des chauffeurs de taxis de place mardi soir (19 octobre 2021, après le couvre-feu) entre 19h et 20h. Ils sont venus soutenir les agents de l'hôpital Pierre Zobda Quitman, durement éprouvés après les violences de la semaine dernière.

Une quarantaine de chauffeurs de taxis de place ont fait une démonstration d'unité et de force mardi soir (19 octobre 2021).

Au volant de leurs véhicules, ils ont emprunté la RN1 à faible allure, depuis le rond-point de Carrère au Lamentin vers les urgences de l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France.

Mobilisation des taxis
Mobilisation des taxis de place entre Lamentin et Fort-de-France. ©RS

Une mobilisation surprise pour soutenir les soignants, après les événements violents de la semaine dernière à l’entrée de l’hôpital.

 

Nous disons à nos parents et amis soignants, que nous avons été choqués par ce qui s'est passé vendredi dernier. Aujourd'hui, nous sommes juste venu dire plus jamais ça. Pas de violence envers nos soignants qui nous ont tant aidés pendant ces nombreux mois.

 

Aujourd'hui, il est hors de question pour un choix personnel, c'est-à-dire ne pas se faire vacciner, que nos soignants prennent des coups. Lorsque l'on frappe nos soignants, on frappe tous les Martiniquais.

 

Nous avons préféré attendre qu'il y ait moins de personnes sur les routes, en raison du couvre-feu pour montrer notre capacité de mobilisation et surtout donner la force aux soignants et leur dire de ne pas lâcher leur combat. Nous sommes là avec eux.

Olivier Labastide, President de la FDTM (Fédération des taxis de Martinique)