Les comédiens Antillais et Africains ont eu la chance de tourner avec l'immense Jean Paul Belmondo

cinéma
SidiKi Bakaba et Jean Paul Belmondo
L’acteur SidiKi Bakaba et Jean Paul Belmondo, lors du tournage du professionnel (1981). ©DR
La disparition de l'acteur français Jean-Paul Belmondo ravive les souvenirs des grands noms du cinéma africain tels que Sidiki Bakaba, Cheik Doukouré, Pascal N'Zonzi ou des antillais, Raymond Aquilon, Pierre Saintons ou Serge Nubret...

Le cinéma est toujours riche en histoires, la rencontre entre Sidiki Bakaba et Jean-Paul Belmondo ne date pas d’aujourd’hui, elle remonte à 40 ans. "J’ai perdu un frère" dit-il.

L’acteur de la Nouvelle-Vague, Jean-Paul Belmondo s’est distingué en jouant de nombreux films policiers et en réalisant des prouesses sportives.

Des acteurs Africains et Antillais ont eu l’opportunité de côtoyer l'immense Jean-Paul Belmondo. Ils en gardent de précieux souvenirs et sont unanimes sur les qualités humaines de cette légende.

SidiKi Bakaba
SidiKi Bakaba acteur réalisateur de Côte d'Ivoire. ©DR

Sidiki Bakaba, la quintessence de l’humilité

 

Sidiki Bakaba, formé à l'école nationale d'art dramatique d’Abidjan en Côte-d’Ivoire est comédien, acteur, metteur en scène, écrivain et réalisateur. Sa carrière d'acteur, commencée au milieu des années 60, se déroule entre la France et le continent africain.

J’ai eu la chance d’être dirigé par de grands metteurs en scène, Patrice Chéreau, Med Hondo, Claude Regy, Sarah Maldoror, Jean-Marie Serreau, Sembène Ousmane et celle de rencontrer de grands acteurs comme l’influenceur Jean Paul Belmondo. Cela m’a permis de comprendre et d’acquérir la dimension de la scène.

 

Sidiki BAKABA ami de Jean-Paul Belmondo

 

Durant les années 60/70, Sidiki est sollicité par plusieurs scènes : le théâtre national de Paris, le théâtre du lucernaire, le  festival d’Avignon et le théâtre national de la Côte d’Ivoire.

Mais, il y a parfois des coïncidences qui scellent le destin. Jean-Paul Belmondo et Sidiki Bakaba se croisent sur le tournage du  film "le professionnel".

Ce polar du cinéma français, mis en scène par Georges Lautner à partir d’ un scénario et des dialogues signés Michel Audiard est sensationnel. Jocelyn Beaumont s'évade d'Afrique ou il était prisonnier et revient en France pour se faire justice.

SidiKi Bakaba et Jean-Paul Belmondo
Retrouvailles 40 ans après entre l'acteur SidiKi Bakaba et Jean Paul Belmondo. ©DR

C’était un homme généreux au grand cœur. Lors de notre première rencontre, sur ce film, il m’ appelé spontanément "petit frère". Durant le tournage en Camargue, Jean Paul Belmondo m'invitait à un footing matinal. C'était quelqu'un qui savait galvaniser.

"Petit frère""me disait-il, il ne faut jamais baisser les bras.

Sidiki Bakaba ami de Jean Paul Belmondo

 

La qualité du jeu respectif des 2 acteurs contribue à créer des liens d’amitié. 40 ans d'amitié pour des passionnés, pratiquant la même métier, demeurent des instants de magie et une constellation d'histoires. 

Mort dans ses bras dans le film, son nom me sauve la vie en 2011...

 

Lors de la crise post-électorale de 2011, dans son pays natal, l’acteur directeur du Palais de la Culture d’Abidjan à Treichville et de l’actor’s studio (depuis 10 ans) se retrouve piégé et blessé dans la résidence présidentielle en Côte d'Ivoire.

Le Palais est assiégé et  bombardé. Il est blessé avec des éclats d’obus de partout. Il est pris en charge par des militaires français.

Je me souviens, un chanteur me tenait la main, quand les soldats sont arrivés. Il a dit, il faut le sauver, c’est un grand qui a joué avec Belmondo dans le professionnel. Les jeunes m’ont salué et dans l’avion qui me conduisait en France. Plusieurs sont venus m’encourager. On ne peut pas oublier...au cinéma je suis mort dans ses bras. Là son nom m’a sauvé la vie en 2011.

Sidiki Bakaba Acteur réalisateur

Raymond Aquilon a joué avec Jean-Paul Belmondo

 

Cet acteur martiniquais, disparu prématurément  (en 1991) à 36 ans, a eu la chance de jouer dans plusieurs films aux côtés de célébrités : Michel Piccoli, Claudia Cardinale, Catherine Deneuve, Philippe Noiret et bien entendu l'icône Jean Paul Belmondo.

Raymond Aquilon, visage inoubliable dans la publicité "Vahiné" est dans la distribution de "Hold-up" un film d’Alexandre Arcady sorti en 1985. Il campe le rôle d’un gardien, aux côtés de "Grimm" (Jean-Paul Belmondo).

Raymond Aquilon évoquait à l’époque, sur nos antennes radio "Arts et spectacles", "sa chance de jouer auprès de l’icône internationale, la grande accessibilité de Belmondo et son professionnalisme".

D 'autres acteurs, comme Pierre Saintons ont également brillé dans Le professionnel de Georges Lautner (1981). Il interprétait le rôle du président Njala, donnant la réplique à Jean-Paul Belmondo. On notera Cheik Doukouré, Pascal N'Zonzi et Serge Nubret.

.