Les contrôles se multiplient sur les routes et dans les hypermarchés en Martinique dans le cadre du confinement

coronavirus
Contrôles confinement 17 avril 2021
Contrôles de la gendarmerie au rond-point de Champigny dans le cadre du confinement. ©Stéphane Petit-Frère

Les contrôles routiers se veulent pédagogiques pour le moment en Martinique et les hypermarchés ont fermé l'accès aux rayons non essentiels. Le 1er jour du 3è confinement est entré en vigueur avec son lot de restrictions. Jusqu'à ce que la situation sanitaire s'améliore. 

Les contrôles routiers de la gendarmerie se déploient en Martinique dans le cadre du confinement. 15 militaires ont contrôlé les automobilistes et leurs passagers.

Après 1h30 de contrôle, sous une forme pédagogique, il s'avère que les usagers étaient pour la plupart en règle en fournisssant une attestation de sortie en bonne et dûe forme.

Pour le moment, la pédagogie prend la place des procès-verbaux. 

Contrôles de gendarmerie pendant le confinement
La gendarmerie de Martinique contrôle les autorisations de déplacement des automobilistes. ©Stéphane Petit-Frère

 

Déplacements et sorties 

 

Il est possible de sortir de chez soi sans durée limitée en journée, dans un rayon de 10 km autour de son domicile, pour se promener, s’aérer et faire du sport, en présentant une attestation ou un justificatif de domicile en cas de contrôle.

Pour autant, ceci ne doit pas donner lieu à des regroupements de plus de 6 personnes.

Les contrôles sont renforcés sur la voie publique pour limiter les rassemblements de plus de 6 personnes.

Au-delà de 10 km, les déplacements autorisés cités à la fin de ce communiqué sont possibles sous réserve de présenter une attestation (disponible sur le site Internet de la préfecture et l'application TousAntiCovid).

L’attestation de déplacement dérogatoire n’est pas obligatoire pour les mineurs accompagnés d’un adulte. 

Ces mesures de freinage massives sont en vigueur tous les jours, en complément du couvre-feu mis en place entre 19h et 5h.

Durant cette tranche horaire, il est obligatoire de se munir également d’une attestation.

(Re)voir le reportage de Stéphane Petit-frère et de Jean-Marc Kennenga.

1er jour du confinement

 

Les hypermarchés 

 

Jouets, vêtements, fleurs  ... tous ces produits sont interdits à la vente des rayons des hypermarchés depuis ce matin en Martinique.

Entrés dans le 1er jour de son 3e confinement avec les règles sanitaires qui s'imposent, les hypermarchés de l'île ont donc barré l'accès à ces rayons. 

Seuls les produits alimentaires sont accessibles. 

Confinement hypermarchés
Les rayons vestimentaires interdits à l'accès du public. ©Xavier Chevalier

Aujourd'hui, obligation de fournir une attestation de déplacement autorisé au-delà de 10 km de son domicile oblige, les clients étaient plus rares dans les allées des hypermarchés. 

Biens et services de 1ère nécessité ouverts 

 

Un rappel de la liste des biens et services de 1ère nécessité ouverts jusqu'à la fin du confinement : 


• les garages pour l’entretien, la réparation et le contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles.
• les commerces d’équipements automobiles, motos et vélos
• les ateliers de réparation de motos et vélos
• les bureaux de tabac 
• les tabacs ou commerces spécialisé qui vend des “cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé“
• les commerces d’alimentation générale, de produits surgelés (supérettes, supermarchés, hypermarchés, primeurs, bouchers, boulangers, cavistes, chocolatiers…)
• les stations-services
• les commerces d’équipement informatique ou de matériels de télécommunication
• les magasins de bricolage 
• les magasins de jardinage (vente de graines et de semences) et animaliers
• les pharmacies et opticiens
• les marchés
• les commerces de détail de textile (tissu, fil...)
• les agences de location de voiture, de machines, d’équipements (agricoles, pour la construction etc)
• les magasins de réparation d’ordinateurs ou d’électroménagers
• les banques et assurances
• les laveries et pressings
• les libraires et disquaires
• les services de coiffure
• les fleuristes,
• les commerces de véhicules automobiles et de machines agricoles sur rendez-vous.

Les magasins multi-commerces, les supermarchés, les hypermarchés et les autres magasins de vente d’une surface de plus de 400 m² doivent fermer leurs rayons correspondant aux activités qui ne sont pas autorisées.

Confinement hypermarchés
De nombreux rayons inaccessibles au public pendant le confinement. ©Xavier Chevalier

Les galeries commerciales sont fermées à l’exception des commerces alimentaires et des pharmacies. Sont concernés : 


• Centre commercial Carrefour Dillon à Fort-de-france
• Centre commercial Espace Perrinon à Fort-deFrance
• Centre commercial Le Rond-Point
• Centre commercial la Galleria au Lamentin
• Centre commercial Place d’armes au Lamentin
• Centre commercial Océanis au Robert
• Centre commercial Carrefour Génipa à Ducos

Pour les marchés couverts et ouverts, seuls les commerces alimentaires ou proposant la vente de plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières sont autorisés.

Les commerces fermés peuvent proposer le retrait de commande en boutique à leurs clients (drive / «click & collect»), sauf dans les galeries commerciales.

Les restaurants restent fermés sauf pour la vente à emporter (en journée) et pour la livraison (sans restriction d'horaire).