Les dirigeants de l'Essor Préchotin et le maire du Prêcheur réclament la clémence après la sanction infligée au club

violence
Le terrain du Prêcheur suspendu pour 15 rencontres de football. Reportage : Stéphanie Octavia et Patrice Chateau Degat ©Martinique la 1ère
Marcellin Nadeau demande un allègement des sanctions prises contre l’Essor Préchotin. Le club de Régional 1 s’est vu retirer 4 points au classement et a écopé d’une suspension de terrain de 15 matches suite à l’agression d’un arbitre, en marge d’une rencontre. Des sanctions beaucoup trop lourdes, estime le maire.

La sanction de trop pour les supporters du club de football de la commune du Prêcheur. Suite à l’agression vis-à-vis d'un arbitre, en marge d’une rencontre, en mars 2021, la ligue de football de Martinique a notifié un retrait de 4 points au classement et une suspension de terrain de 15 matches.

C’est trop pour Marcellin Nadeau. Le maire du Prêcheur réclame un allègement des sanctions prises contre l'équipe. Du côté de la ligue de football des incidents antérieurs ne plaident pas en faveur de l'Essor Préchotin. 

Cette décision est vécue comme une injustice dans la commune.