Les judokas d'Outre-mer sollicitent de la fédération une attention particulière avant les JO de 2024 à Paris

jeux olympiques
Judo
premier conseil d'administration en présentiel de la Fédération Française de Judo (4/09:2021) ©FFJ
Le premier rendez-vous en présentiel du conseil d’administration de la fédération française de judo, s’est déroulé samedi 11 septembre 2021 à Paris, dans un esprit de solidarité. Autour du Président Stéphane Nomis, l'Outre-mer était bien représenté pour se faire entendre.

Samedi 11 septembre 2021 à Paris (porte de Châtillon), le conseil d'administration de la fédération française de judo, jijutsu, kendo et disciplines associées tenait sa première réunion en présentiel.

Remarquable présence de l'Outre-mer

 

Parmi les membres  de ce nouveau conseil d'administration, on remarque la présence de Régine Graduel, présidente du Comité national de Kyudo. Née en Martinique, elle à fait sa scolarité à Fort-de-France avant de poursuivre ses études à Toulouse et à Paris.

6e dan, elle pratique à Montpellier cette nouvelle discipline issue de l'arc guerrier japonais, "qui met en oeuvre le physique, le spirituel, le mental et le collectif". Cette pratique millénaire est une activité intense qui renforce le maintien corporel. 800 licenciés s'adonnent à cette discipline.

Autre membre, la guadeloupéenne judokate, Ericka Mérion, présidente du conseil d'administration du centre de ressources et d'expertises de performances sportive en Guadeloupe. Elle est en charge des ultramarins, avec comme objectif de développer le judo en Outre-mer.

Emilie Andéol, championne olympique de Rio en 2016, d'origine martiniquaise, femme dotée d'un grand charisme, demeure l'exemple du courage et de la volonté de vaincre. Elle a débuté le judo à l’âge de 5 ans au Judo Club de Marcheprime en Gironde et est élue de cette région.

Alfred Céphise, le président de ligue de Martinique, 6e dan, siège au sein du comité en tant que représentant des autres ligues ultramarines. Une reconnaissance de ses pairs pour son charisme et son expertise. Ce passionné formateur assure la transmission et la défense de cet art martial.

Judo
L'outre-mer en force à la fédération française de Judo De gauche à droite: Ericka Merion, élue en charge des Ultra marins - Emilie Andeol, élue en Gironde et Championne olympique en 2016 à Rio, Stéphane Nomis, le président de la fédération, Régine Gabriel, Présidente du comité national de Kyudo et Alfred Cephise Président de la Ligue de Judo de la Martinique, représentant les Présidents d'Outre-mer. ©FFJ

Après l'approbation des procès verbaux numériques, plusieurs points ont été traités sur l'administration, les désignations, la commission immobilière, la formation, la communication, la culture et le partenariat.

Samedi 11 septembre 2021, c'était l'occasion pour le président Stéphane Nomis de tirer un bilan positif des jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. L'institution judo est pourvoyeuse de médailles.

Stéphane Nomis Fédération Française de Judo

Les 187 médaillés olympiques et paralympiques (dont les judokas, ont été reçus à l’Elysée (lundi 13 septembre 2021). Le chef de l’Etat leur a remis à chacun une décoration de la Légion d'honneur ou de l'ordre national du Mérite pour récompenser leur engagement et leurs performances.

 

L'Outre-mer se fait entendre notamment, pour surmonter la crise sanitaire

 

Au titre des ligues (Guadeloupe, Guyane, Réunion, Nouvelle Calédonie, Mayotte et Martinique), le président Alfred Céphise a rappelé l'importance de la solidarité.

Avec plus de 8000 licenciés, nous sommes solidaires des actions de la fédération. Notre éloignement ne doit pas nous pénaliser.

 

Nous sollicitons une attention particulière afin de bénéficier des dispositifs et engagements mis en place pour les club hexagonaux.

 

Les confinements drastiques et nécessaires nous asphyxient..il nous faudrait, une communication adaptée et des moyens humains renforcés.

 

Pour donner de l'envergure à ce vivier de champions dans nos ligues, nous comptons sur l'aide que nous apportera  l'équipe ultramarine et  notre fédération. 

Alfred Céphise - Représentant des ligues d'Outre-mer

 

Le président de la ligue de Judo Martinique, représentant de six ligues, a multiplié les rencontres au siège de la Fédération française à la porte de Chatillon à Paris. 

Il a rencontré les responsables des service des licences et comptabilité. Alfred Céphise a eu des séances de travail avec Christian Dyot le responsable technique des ultramarins et les responsables des pôles de la fédération.