Les marins-pêcheurs de Martinique lèvent leurs barrages devant la Sara en attendant l'avancée de leurs revendications

pêche
Pêcheurs devant la Sara
Pêcheurs devant la Sara (Société anonyme de la raffinerie des Antilles). ©Martinique la 1ère

Après une matinée de blocage des entrées de la SARA ce matin (lundi 14 juin 2021) au Lamentin, les marins-pêcheurs de Martinique ont été reçus par la direction de la mer. Ils espèrent une prolongation du gel du prix du carburant au-delà du mois d'août 2021. Les barrages sont levés. 

La grève des marins-pêcheurs est arrêtée jusqu'à nouvel ordre. Ils ont été reçus par la direction de la mer cet après-midi (lundi 14 juin 2021).

Leurs revendications portent notamment sur le gel du prix du carburant sur une période longue, c'est-à-dire au-delà du mois d'août 2021.

Celui-ci est en effet passé de 60 centimes d'Euros à 1,02 le 1er juin 2021. Une augmentation qui pénalisent ces professionnels qui dénoncent les aléas du changement climatique et la crise sanitaire qui ont mis à mal leurs pêches et leurs ventes. 

Pour le moment, le prix du litre du carburant pour les pêcheurs reste fixé à 62 centimes d'Euros. 

(Re)voir le reportage de Maurice Violton et de Patrick-Jean Guitteaud. 

 

 

manifestation pour gel prix carburant

 

 

Les avancées pour les marins-pêcheurs en Guadeloupe

 

En Guadeloupe, les pêcheurs après un blocage du port de Pointe-à-Pitre ont obtenu un accord en trois points :

- L'État et la SARA acceptent une baisse de 40 centimes de l'essence marine et de 24 centimes du marine Gazole, des prix garantis jusqu'au 31 août 2021.

- La mise en place d'un comité de suivi qui associera les parties signataires pour poursuivre la réflexion sur la fixation des prix des carburants marins.

- Un expert du ministère de la mer viendra travailler avec les professionnels de la pêche sur la structuration et la consolidation de leur filière.