Les pêcheurs de la région réfléchissent à l'avenir

pêche
Assises Pêche
Les professionnels sont réunis pendant deux jours pour faire avancer la profession ©Christophe Arnerin
Les marins-pécheurs de la région sont réunis (9 -10 juin) à Sainte-Luce pour la 2e édition des assises de la pêche. Partage d'expérience mais aussi des méthodes de pêche afin de faire évoluer le secteur. Il est aussi question de coopération entre îles mais aussi de la préservation de la ressource.
Trois cents professionnels de la mer sont réunis du 9 au 10 juin à Sainte-Luce pour la 2e édition des assises de la pêche. Les marins-pêcheurs de Dominique, Barbade, Sainte-Lucie, Saint-Barthélémy, Guadeloupe, Désirade et de Saint-Martin partagent leurs expériences avec leurs homologues martiniquais pendant deux jours afin de faire évoluer le secteur.

 Ils passent en revue les méthodes de pêche, mais abordent aussi la coopération entre les îles sans oublier la préservation de la ressource. Ce moment d’échanges est avant tout un exutoire afin de faire remonter toutes les problématiques inhérentes à la profession.


Les problématiques soulevées

Daniel Delbois, le président du syndicat des marins-pêcheurs de Rivière-Pilote, a dénoncé la pression des contrôles qui décourage l’enrôlement des jeunes. La situation est difficile, la profession n'attire pas. Le vieillissement gagne le milieu de la pêche, le président du comité martiniquais, Olivier Marie-Reine en appelle aux politiques afin de dynamiser un secteur qui pourrait être pourvoyeur d’emplois.

[AUDIO] Olivier Marie-Reine, le président du comité martiniquais au micro de Christophe Arnerin 

Olivier Marie-Reine (réactions)

Les rencontres sont fructueuses avec les marins-pêcheurs caribéens, c'est l'occasion de mieux connaître leurs réalités.
assises pêche 2
©Christophe Arnerin
Ce vendredi (10 juin), les marins-pêcheurs ont rendez-vous avec les partenaires économiques. Ils pourront discuter avec des experts-comptables, des représentants de la chambre de commerce mais aussi des établissements bancaires. L'agence française de développement (AFD) sera également présente, tout comme le Crédit Maritime.