Les policiers municipaux de Fort-de-France sont en grève

sécurité
61d348b943589_poste-police-municipale-fdef.jpg
Poste de la police municipale de Fort-de-France. ©Martinique la 1ère
Les conditions de travail des agents municipaux de Fort-de-France se sont dégradées au fil du temps. Mais c'est l’attaque de leur poste, le 27 novembre 2021 a été l'évènement de trop. Après plusieurs semaines de droit de retrait, ils sont en grève. Ils ont été reçu en mairie ce lundi 3 janvier 2022.

Après cinq semaines de droit de retrait, la situation des 40 policiers municipaux de Fort-de-France n'a que peu évolué. Ces agents ne travaillent plus depuis les émeutes de novembre 2021 et surtout le cambriolage de leur poste dans la nuit du 26 au 27 novembre dernier.

On se retrouve sans véhicule. Sans moyen de communication qui est la radio, un élément primordial pour un policier. Et aussi sans des éléments primordiaux pour notre sécurité comme des gilets pare-balles, des ceinturons et ils ont même volé des bottes. On se retrouve toutouni et là on n'en peut plus et maintenant nous sommes vindicatifs.

Mickaël Nagou, brigadier chef police municipale de Fort-de-France

(Re)voir le reportage de Delphine Bez et Marc-François Calmo. 

Les policiers municipaux sont en grève par rapport à leurs mauvaises conditions de travail. ©Martinique la 1ère

Ils ont finalement été reçus en mairie ce lundi matin pour faire le point sur leurs conditions de travail. Une situation particulièrement dégradée. Un nouveau rendez-vous est fixé au 17 janvier 2022. 
En attendant, ils ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève.