Les "Rimèd Razié" attirent toujours autant

coronavirus
atoumodrome
©Martinique la 1ère
Le deuxième "atoumodrome de Sainte-Marie, ou marché des plantes, a été un succès populaire hier (samedi 28 août 2021). Les discussions entre consommateurs ont porté sur les bienfaits des plantes d'une manière générale mais aussi en cette période de pandémie.

Atoumo, quina, Zeb à pic, moringa et autres tisanes du pays étaient bien visibles au marché aux plantes de Sainte-Marie.

Le collectif Matinik Lib a organisé la deuxième édition de son atoumodrome pour faire la promotion des "Rimèd Razié".

Compte tenu de la pandémie de coronavirus, la demande est forte pour ces plantes et dans les discussions, les consommateurs cherchent des réponses, afin de se protéger. D'autres insistent sur les bénéfices que peuvent apporter ces traitements.

C'était aussi l'occasion pour les connaisseurs de dévoiler les vertus de ces plantes médicinales s'appuyant sur les méthodes héritées de nos parents. 

(Re)voir le reportage de Nathalie Jos et de Thierry Sokkan.

l'engouement pour les plantes médicinales