Les soutiens s'agrandissent autour des enseignants néo-titulaires qui refusent de quitter la Martinique

manifestation
Revendications
Les revendications du Collectif des enseignants-néo-titulaires-de Martinique. ©C-d-e-néo-titulairres de Martinique (FB)
Parents d’élèves, syndicats et élus apportent leur soutien aux enseignants néo-titulaires voulant travailler en Martinique, à l’occasion d’une réunion publique hier au Gros-Morne. Ces lauréats du concours de l’Education Nationale dénoncent le sort qui leur est réservé.

À une semaine de la rentrée, les enseignants néo-titulaires qui veulent rester en Martinique se font de nouveau entendre. Ils ont organisé un meeting mercredi (24 août 2022), au hall des sports du Gros-Morne.

Devant les syndicats enseignants, parents d’élèves, parlementaires, et quelques élus territoriaux, ils ont redit leur opposition à ce système qui contraint certains lauréats du concours de l’Education Nationale à quitter le territoire.

À la tribune, les mines sont graves car les situations de certains néo-titulaires sont préoccupantes.

Les parlementaires en particulier, espèrent faire entendre raison au gouvernement.