Les victimes d’arnaques sur internet peuvent désormais porter plainte en ligne

société
internet monde
©Getty
Une plateforme en ligne baptisée "thesee" est désormais dédiée aux victimes d’escroquerie en ligne. Ce service digital permet de porter plainte lorsqu’on a été la cible d’une arnaque sur la toile. Il vient d’être lancé par le ministère de l’intérieur.

Il est désormais possible de porter plainte sur le web, via la plateforme "thesee" (traitement harmonisé des enquêtes et des signalements de e-escroqueries) en cas d’arnaque sur internet. Ce service en ligne lancé par le gouvernement mardi 15 mars 2022, est entièrement dédié aux particuliers, si les faits relèvent des situations suivantes :

  • Piratage de messageries électroniques et instantanées (courriels, réseaux sociaux...) ;
  • Chantage en ligne (menaces portant atteinte à l'honneur contre demande d'argent) ;
  • Rançongiciels (demande de rançon pour débloquer un ordinateur) ;
  • Escroquerie à la romance ou "romance scam" (gagner l'affection d'une personne sous une fausse identité, afin de lui soutirer de l'argent) ;
  • Escroquerie à la petite annonce ;
  • Fraudes liées aux sites de vente.  

(Sources gouvernementale)

Pas besoin de se déplacer  

L'objectif est d'éviter les déplacements dans un commissariat ou une brigade de gendarmerie, mais le dépôt de plainte ou le signalement traditionnels restent possibles pour ces faits d'escroqueries et arnaques sur Internet. Un récépissé du dossier ouvert, avec la copie du procès-verbal de plainte ou la confirmation du dépôt du signalement, sont retournés immédiatement.

service-public.fr

Plateforme / arnaque en ligne
Plainte en ligne en cas d'arnaques sur internet via la plateforme "thesee". ©police-nationale.interieur.gouv.f

Un dispositif qui avait été annoncé  

L'article 42 de la loi du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice a permis la création de ce dispositif, baptisé "thesee", dont la mise en œuvre et le cadre réglementaire sont précisés par un décret du 24 mai 2019 et deux arrêtés du 26 juin 2020.     

Comment procéder ?

  1. Se rendre sur la rubrique "Arnaque sur internet" du site du service-public.fr
  2. Se laisser guider pour personnaliser votre démarche.
  3. S'identifier grâce à France Connect et ses fournisseurs d'identité (impôts, AMELI, La Poste...)
  4. Remplir le formulaire.
  5. Après validation par un enquêteur, vous recevez votre plainte dans votre espace personnel.  

"Vous avez aussi la possibilité de faire un signalement de manière anonyme. Votre déclaration est importante et contribue, grâce à une expertise centralisée, à une recherche plus efficace des auteurs" précise la police nationale sur son site.