Ligue des nations : La Martinique sèchement battue par le Panama

football
football
Panama-Martinique, rencontre de la league des nations, jeudi 9 juin 20222 à PANAMA CITY, Panama. ©Concacaf
La sélection de Martinique n’a finalement pas pesé bien lourd face au Panama, jeudi soir (9 juin 2022. Les Matininos ont été battus 5 buts à 0, au terme d’un match décevant de la part de nos représentants. Un sursaut d’orgueil est attendu dans trois jours en Martinique face à cette même équipe du Panama pour le match retour.

Le premier quart d'heure a été fatidique aux martiniquais qui ont été très rapidement dominés par des Canaléros très vifs et justes techniquement.

Cueillis à froid, les joueurs de Marc Collat ont encaissé un premier but dès la 6e minute par Gabriel Torres puis un second à la 15e par Karl Vitulin qui a dévié de la tête un ballon dans son propre but.

Le sort s’est ensuite acharné sur les joueurs martiniquais qui auraient dû réduire l’écart après un peu plus de 30 minutes quand un tir de Cyril Mandouki a touché le bas de la barre transversale et a rebondi derrière la ligne de buts. Malheureusement, l’arbitre et ses assistants n’ont pas constaté que le ballon avait franchi la ligne et le score est resté de 2 buts à 0 jusqu’à la pause.

En seconde mi-temps, le Panama a semblé gérer le score mais a été efficace. Fidel Escobar a alourdi le score à la 56e minute en profitant d’une faute de main du gardien martiniquais. Ensuite, à la 85e minute ainsi qu’à la 93e c’est Edgar Barcenas qui s’est illustré avec un doublé, profitant de la faiblesse de la défense des "matininos".

football
le manque de cohésion et même de consistance des martiniquais a encore été très perceptible face au Panama ©Concacaf


Sur le plan du jeu et des occasions, la Martinique a été légèrement mieux au second temps. Mickaël Biron a fait une bonne rentrée et s’est procuré au moins deux occasions franches mais il a encore manqué d’adresse.

Kévin Parsemain n’a pas non plus eu plus de réussite devant le but que son coéquipier.

Sur cette rencontre, le manque de cohésion et même de consistance des martiniquais a encore été très perceptible.

Au final, c’est une bien pâle copie remise par la sélection de Martinique qui s’écarte inexorablement de son objectif de terminer parmi les deux premiers du groupe. Un triste bilan de deux défaites en autant de matchs disputés, 7 buts encaissés et aucun marqué. Il faut admettre que les deux adversaires du groupe ont un niveau supérieur mais le bilan ainsi énoncé décrit tout de même l’échec de ce groupe jusqu’à maintenant dans cette ligue des nations.

Il reste à espérer qu’un sursaut d’orgueil et la masse des supporters pourra faire évoluer positivement la situation pour le match retour face au Panama, ce dimanche 12 juin au stade Pierre Aliker en Martinique.