martinique
info locale

La lutte contre le racisme en Europe, un combat de tous les instants

analyse
Lilian Thuram
©Twitter L'équipe
Une fois de plus, une polémique bien française sur le racisme se développe depuis quelques jours. Il est reproché à Lilian Thuram d’avoir dénoncé le sentiment de supériorité de certains supporters européens de football envers les Noirs. Une salutaire controverse ?
Tout a commencé par une interview de Lilian Thuram. Dans le quotidien Il Corriere dello sport, l’ancien footballeur international dénonce les dérives habituelles de certains supporters italiens poussant des cris de singe en direction des joueurs noirs. "Pourquoi ces gens se permettent-ils de faire des bruits de singe ? Parce qu’ils ont un complexe de supériorité. Et ce complexe est issu d’une culture raciste dans laquelle ils ont grandi " déclare-t-il.

Ces mots ont été reprochés à Thuram par certains dirigeants politiques d’extrême droite. Il a expliqué par la suite que son interview a été tronquée. Le journal lui fait dire que les blancs se pensent supérieurs et croient l’être. Il a eu l’occasion de préciser sa pensée, limpide. Pour lui, certains Européens cultivent un sentiment de supériorité envers les Noirs.
 

La moitié des Noirs de France a vécu une expérience raciste


Une opinion basée sur des faits prouvés. Par exemple, par une récente enquête de l’Institut national d’études démographiques, de 2016. Elle révèle que la moitié des personnes nées en Afrique et en outre-mer vivant en France disent avoir été connu une expérience raciste. En Martinique, nous sommes nombreux à avoir vécu ou constaté ce genre d’incident.

La Licra reproche à Thuram de combattre le racisme en utilisant les arguments des racistes. Un célèbre choniqueur de télévision évoque "un racisme anti-Blanc dans le football", avant de se rétracter. Une présentatrice d’une radio nationale s’offusque de la déclaration de l’ex-international. Des réactions montrant qu’il est quasiment impossible de penser le racisme en France, d’en parler sereinement pour le juguler. Même et y compris lorsque l’on ne pratique pas l’amalgame en fustigeant tous les Blancs. Ce qui n’a aucun sens.

Les faits sont têtus. Le racisme est un ensemble cohérent de doctrines élaboré au 15e siècle par les élites politiques et économiques européennes pour justifier l’infériorité supposée des Noirs d’Afrique et légitimer leur mise en esclavage. L’esclavage des Noirs a été interdit au bout de trois siècles. Il n’empêche, les stigmates de cette pensée funeste sont encore bien présents. Qui en est responsable, sinon l’Occident chrétien et blanc ? Oui, qui ?
Publicité