Lyah Renar, victime d'une amnésie d'identité, a oublié les 25 premières années de sa vie

témoignage
Émission présentée par Karline Guillaume tous les jeudi soir sur Martinique la 1ère ©Martinique la 1ère
C'est pour "sensibiliser avant tout" que Lyah Renar a accepté de se confier dans l'émission "Telles Qu'elles". La jeune femme, aujourd'hui âgée de 34 ans, a tout oublié des 25 premières années de sa vie. En 2013, elle a été brutalement victime d'une amnésie d'identité.

L'histoire de Lyah Renar pourrait faire penser à un film. À de nombreuses reprises, des membres de sa famille ou des amis l'ont interpellé et invité à regarder des productions hollywoodiennes rappelant son vécu. Mais à chaque fois, son histoire reste unique.

Je me suis endormie. La veille, j'ai fait une chute dans la baignoire, mais l'on n'a jamais établi de lien entre les deux. Le lendemain, quand je me suis réveillée, je ne me souvenais plus de rien au réveil. J'ai eu des flash-back épars, mais je n'ai pas de passé reconstitué. J'ai des flashs, mais sans vraiment sentir que c'est moi. C'est comme si je regardais un film.

Lyah Renar

Cela se passe en 2013, Lyah est alors âgée de 25 ans, mariée et mère de jumeaux. Le diagnostic tombe, elle est victime d'amnésie d'identité. Une pathologie très peu connue qui implique l'oubli de l'ensemble des souvenirs personnels, y compris le nom, la famille, la profession. 

J'ai traversé plusieurs phases. La première, j'étais complètement perdue et désorientée. À l'époque, j'étais mariée et mère de deux enfants, des jumeaux qui ont 12 ans aujourd'hui. À l'époque, ils avaient 3 ans. Dans un premier temps, nous avons vu les médecins, suivi les recommandations pour stimuler ma mémoire avec des photos, des vidéos, revoir mes proches et voir s'il y aurait un élément déclencheur. Sauf que ça a eu l'effet inverse parce que cela m'a plongé dans une grande souffrance et une grande dépression. Au bout de la troisième tentative de suicide, à un moment, j'ai dit stop ! J'ai décidé de changer de prénom et d'arrêter de stimuler ma mémoire et de recouvrer mes souvenirs. Et là, j'ai entamé tout un processus de reconstruction. Grâce à un suivi en naturopathie, j'ai appris progressivement à me réapproprier ma vie, mon identité. J'ai appris à être une femme, une mère. J'ai tout appris, à l'envers.

 Lyah Renar a pris un tout nouveau départ. Aujourd'hui, elle dit se sentir "apaisée et sereine". Elle a accepté de se confier dans l'émission"Telles Qu'elles" afin d'aider ceux qui pourraient se reconnaitre dans son témoignage. 

C'est une maladie qui est très rare et qui n'est pas très connue. Vu tout ce que j'ai traversé pour en guérir et en sortir, je me suis dit que partager ce genre de témoignage, c'est toucher des personnes qui probablement souffrent ou qui se reconnaissent et leur apporter une dose d'espoir. Le message que j'aimerais faire passer est que même si l'on traverse des épreuves extrêmes et qui nous manque une partie de nos vies, nous sommes des personnes à part entière. J'avais l'impression d'être une demie personne. Je me sentais coupable d'exister.

Lyah Renard
Lyah Renard a raconté son histoire poignante à Karline Guillaume dans l'émission "Telles Qu'elles" diffusée le jeudi sur Martinique la 1ère ©Lia Visyon


L'émission "Telles Qu'elles" avec Lyah Renar diffusée jeudi 3 novembre 2022 à 20 heures sur Martinique la 1ère. 
Retrouvez le replay après diffusion en cliquant ICI.