martinique
info locale

Le Mai de Saint-Pierre rend hommage aux indiens de Martinique

culture Saint-Pierre (SPM)
Mai de Saint-Pierre
La mairie de Saint-Pierre présente le Mai de Saint-Pierre 2016. ©Martinique 1ère
Le mai de Saint-Pierre (1er au 31 mai) mis en place depuis le début des années 70, est devenu un moment incontournable en Martinique. Cette annnée ce rendez-vous culturel est consacré au 163e anniversaire de l'arrivée des indiens en Martinique.
Les majorités se suivent et se ressemblent et se donnent comme devoir d'organiser le Mai de Saint-Pierre. Cette année, malgré des difficultés budgétaires, Christian Rapha et son conseil municipal ont trouvé les moyens pour maintenir la tradition du Mai de Saint-Pierre. "Le budget est de l'ordre de 70 à 80 000 euros, il n'est pas encore ficelé", avoue le maire de la ville d'art et d'histoire. Saint-Pierre bénéficie "d'un coup de main" très important de Cap Nord, la communauté d'agglomération du nord Martinique, "deux tiers du budget", indique Christian Rapha, qui attend également un soutien financier de la CTM (collectivité Territoriale de Martinique).

Hommage aux indiens de Martinique

Le programme de 2016 se décline en cinq temps dont le plus original est intitulé "la semaine de l'indianité". "il faut honorer la mémoire des indiens qui sont arrivés en Martinique, il y a 123 ans", soutient une militante. Premier rendez-vous, le dimanche 1er mai pour une marche entre Saint-Pierre et Prêcheur.

Reportage Jacques Delblond et Patrick Jean Guitteaud
Présentation du Mai de Saint-Pierre du 1er au 31 mai 2016.
Intervenants :
Christian Rapha, maire (PRM) de Saint-Pierre
Lucienne Sacarabany, présidente association "Gopio Martinique "
Rylha Martial, adjointe au maire chargée évènementiel, cérémonie et protocole


Cette année, six temps forts ponctueront ce mois de commémorations :
• Madiflora, labellisée par CAP Nord ;
• le Grand Prix de pétanque, labellisé par CAP Nord ;
• la semaine de l’indianité avec l’inauguration de la Place de l’Aurélie,
du nom du navire sur lequel voyagèrent les premiers Indiens arrivés à la Martinique ;
• les cérémonies du 8 mai 1902 et 8 mai 1945 ;
• le marché rasta, labellisé par CAP Nord ;
• "Au prix de la mort" une pièce de théâtre,
écrite par Christine Lara, en hommage à Louis Delgrès, natif de Saint-Pierre.
Publicité