Maïka a réalisé son rêve : conduire un bus

emploi
jeune conductrice bus
©M.V.
Dans le cadre du "Plan 500 000 formations supplémentaires" lancé au niveau national, Maïka Mirande-Ney a pu suivre une formation et ainsi devenir conductrice de bus...son rêve.
Elle s’appelle Maïka Mirande-Ney, et depuis un mois elle est conductrice de bus à la Société Antillaise de Transports au sein du réseau Mozaïk. La jeune femme de 23 ans qui n'avait en poche qu'un bac professionnel de comptabilité a réalisé ce rêve finalement pas si vieux que cela, puisque c’est par le biais de la Mission Locale qu’elle a été informée de la possibilité de suivre une formation de chauffeur.

Incongrue ? Pas tant que cela ! 

La jeune fille arbore une véritable fierté de manœuvrer ces "gros engins", comme elle dit. La formation qui a duré trois mois a été financée par Pôle Emploi et par l’État, dans le cadre du fameux "Plan 500 000 formations supplémentaires" lancé en 2016 au plan national. 

Durant sa formation la jeune Maïka a appris, non seulement à manœuvrer les bus, mais aussi à gérer des techniques d’approche du public, de gestion de crise et aussi tout ce qui a trait à la monnaie. Mais surtout, elle a appris à gérer ses émotions, un atout essentiel, pour mener à bien sa mission. En Martinique, le dispositif concernerait près de 5 000 formations pour l’année 2017. 

Interview de Maïka Mirande-Ney

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live