Le maire Athanase Jeanne-Rose comparaîtra le 3 octobre devant le tribunal correctionnel

justice
Athanase Jeanne Rose
Athanase Jeanne Rose (au centre), avec son avocat et ses proches. ©Martinique La 1ère
Le maire de Saint-Joseph Athanase Jeanne-Rose devait comparaître, ce mercredi 28 février devant les juges du tribunal correctionnel de Fort de France, pour escroquerie, faux et usage de faux, et recel d’abus de biens sociaux. Son affaire a été renvoyée au 3 octobre.

C’est le 3 octobre prochain que l’affaire Athanase Jeanne-Rose sera jugée en correctionnel. Le maire de Saint-Joseph est accusé de faux, d’escroquerie et de recel d’abus de bien sociaux. Il lui est reproché notamment d’avoir obtenu indûment une subvention du Conseil Régional de plus de 29.000 euros.

Son affaire est renvoyée au 3 octobre prochain, suite à l’absence de l’avocat d'une autre personne également poursuivie dans ce dossier.

(Re)voir le reportage d'Alain Livori et François Marlin 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live