Le maire de Fort-de-France réagit après l'arrêté préfectoral interdisant toute manifestation devant le parc Aimé Césaire ce dimanche

manifestation
L'entrée du parc Aimé Césaire
Toute manifestation est interdite ce dimanche 2 août 2020 par arrête préfectoral. ©Martinique la 1 ère
Après l'annonce de l'interdiction de toute manifestation devant le parc Aimé Césaire par le préfet ce dimanche 2 août 2020, le maire de Fort-de-France Didier Laguerre réagit. Les co-héritiers demandent au maire de protéger et de restaurer l'oeuvre de leur père dans les règles de l'art. 
Face à l'annonce des rassemblements devant le parc Aimé Césaire à Fort-de-France ce dimanche 2 août 2020, le préfet a interdit toute manifestation aux abords du parc.

Une manière sans doute d'éviter les affrontements entre activistes qui programmaient une action sur la porte du Tricentenaire face au PPM (Parti progressiste martiniquais) et face aux signataires du manifeste pour la Martinique. 

Le préfet a donc considéré que les risques de troubles à l'ordre public étaient trop grands. 
Un dispositif de sécurité mis en place par la mairie de Fort-de-France restera sur place ce dimanche 2 août. 

Les activistes n'ont pas annoncé leur éventuelle nouvelle stratégie. 

(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et d'Eddy Bellerose. 
 
Le maire de Fort-de-France réagit après l'arrêté préfectoral interdisant toute manifestation demain devant le parc Aimé Césaire. ©Martinique la 1 ère


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live