Manifestation de soutien à Kéziah en Martinique : " la déclaration du 22 juillet 2020" a été rédigée

manifestation
Meeting maison des syndicat
Meeting de soutien à Kéziah et contre "les violences des forces de l'ordre" (22 juillet 2020) ©Benny-Photos
Suite aux nuits agitées des 17 et 18 juillet 2020 consécutives à l'arrestation musclée du jeune Kéziah, plusieurs centaines de personnes ont répondu présentes à la manifestation organisée à la maison des syndicats mercredi 22 juillet 2020. Un rassemblement à la fois symbolique et politique.  
Un rassemblement en soutien au jeune Kéziah a eu lieu mercredi 22 juillet 2020 à la maison des syndicats à Fort-de-France. Organisée par le comité du 13 janvier, suite à l'interpellation musclée du jeune Kéziah Nuissier par les forces de l'ordre dans la nuit du 17 au 18 juillet 2020, la manifestation a réuni une centaine de personnes.
 

Soutien et dénonciation


Parmi elles, des anonymes, des organisations syndicales, des militants anti-chlordécone Rouge-Vert-Noir, des élus politiques, ou encore des associations culturelles de bélè. L'objectif était de soutenir le jeune activiste, et plus globalement de dénoncer "les violences des forces de l'ordre envers la population" selon les participants qui se sont succédés lors des prises de parole.
Rassemblement maison des syndicat pour Kéziah
Rassemblement à la maison des syndicats en soutien à Kéziah (22 juillet 2020) ©Benny-Photos
 

"La déclaration du 22 juillet 2020"


La manifestation a aussi été ponctuée par des chants traditionnels au rythme du bélè, l'occasion aussi pour certaines associations de rappeler les enjeux de l'empoisonnement des sols au chlordécone et la détérioration de la santé des martiniquais. Une prise de position commune baptisée " la déclaration du 22 juillet 2020" a été rédigée pour demander aux autorités "des réponses concrètes aux problèmes de violence et de santé publique".
Les Outre-mer en continu
Accéder au live