martinique
info locale

La Martiniquaise Shelanne Ponin sera accompagnatrice de joueur en Russie

football
Shélanne Ponin
Shelanne Ponin sur le terrain lors de l'entraînement avec son école de foot. ©TFOK
Du haut de ses 9 ans, c’est une sacrée expérience que va vivre Shelanne Ponin. La jeune joueuse de football prend l’avion ce samedi soir (23 juin) direction la Russie et la coupe du Monde.
Quand Shelanne Ponin a appris la nouvelle, elle était "beaucoup contente", comme elle le dit. La jeune joueuse va prendre l'avion pour la première fois, assister à un match de coupe du monde et cerise sur le gâteau, rencontrer les joueurs de l'équipe de France.



Player escort ou accompagnateur de joueurs


En effet, lors du match Danemark-France du mardi 26 juin, elle accompagnera sur le terrain l’un des joueurs de l’équipe Antoine Griezman. Le hasard faisant bien les choses, il s'agit de son modèle. Ils jouent au même poste et portent tous les deux le même numéro de maillot. La jeune attaquante pratique le football au sein de la première école de foot féminine "T’es foot ou quoi ?" depuis maintenant six mois. Du coup, elle ne cache pas son excitation, "c'est mon joueur préféré, il joue bien et j'aime bien ses pubs quand ça passe à la TV".



C'est grâce à une chaîne de fast-food qui a un programme de player escort à travers le monde que tout cela sera possible. Dès samedi (23 juin), elle quitte l'île direction Paris puis la Russie où elle va répéter avant le jour-J. 




Shelanne fera le voyage avec sa maman, Laurène Ponin, qui voit là une formidable expérience. "Faut qu'elle s'amuse et qu'elle prenne plaisir, qu'elle profite parce que je pense que ça va passer très vite. J'espère qu'elle va faire de belles et grandes rencontres que ce soit avec les joueurs ou les autres player escort qui viennent d'autres pays. Il y aura certes la barrière de la langue, mais j'espère que ça lui permettra d'avoir une belle expérience. Comme ce sont des enfants, je pense qu'ils vont bien s'entendre". 



Même si Shelanne, qui n'a que 9 ans, ne se rend pas vraiment compte de ce que tout cela représente, sa mère et elle ont quand même hâte de découvrir la Russie et le stade qu’elles n’ont vu pour l'instant qu'à la télévision. 
Publicité