La Martinique et la Caraïbe participent à un exercice international d'alerte au tsunami nommé "Caribe Wave 2018"

tsunami
Exercice d'évacuation
Exercice d'évacuation des élèves du collège de Saint-Pierre (jeudi 15 mars 2018). ©Martinique La 1ère
Un grand séisme (magnitude 8.6 sur l'échelle de Richter) a été enregistré le jeudi 15 mars 2018 à 10h et identifié d'origine tectonique et entraîne un tsunami. De cet exemple fictif, la Martinique et la Caraïbe participent à un exercice international d'alerte au tsunami nommé "Caribe Wave 2018".
Un grand séisme (magnitude 8.6 sur l'échelle de Richter) a été enregistré ce jeudi à 10 heures et identifié d'origine tectonique. L'épicentre a été localisé à  374 km au sud-est de Sainte-Anne, à 15 km de profondeur. Ce séisme entraîne un tsunami et des vagues sur le littoral martiniquais.

Il ne s'agit que d'une fiction pour préparer la population en cas d'alerte au tsunami, comme le montre ce reportage dans un collège de Saint-Pierre où les élèves ont évacué l'établissement en 6 minutes.

Exercice international d'alerte au tsunami


Ce jeudi 15 mars 2018, la Martinique et une cinquantaine de pays et territoires de la Caraïbe participent à un exercice international d'alerte au tsunami nommé "Caribe Wave 2018".

Selon le scénario établi par le Groupement Intergouvernemental de Coordination et Système d’Alerte aux tsunamis pour la Caraïbe (GIC/SATCAR), organisateur de l’exercice, un séisme fictif dans la zone Caraïbe générera un tsunami qui concernera notamment les côtes de Martinique.

Cet exercice, dont la première édition date de 2011, permet de tester le système d’alerte montante vers les autorités publiques responsables de la gestion de crise, et les procédures de diffusion de l'alerte descendante rapide vers la population (les services opérationnels, les mairies, les opérateurs et les médias).

L'exercice s'est achevé à 12h24. Le bilan est en cours d'évaluation par les autorités.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live