La Martinique est le territoire français qui perd le plus d'habitants

demographie
Population
Population martiniquaise sur le marché du Lamentin. ©Martinique la 1ère
Le déclin démographique s'accélère en Martinique. Au 1er janvier 2017, l'INSEE recense 372 594 personnes soit 15 770 de moins qu'en 2012. La Martinique est le territoire français qui perd le plus d'habitants devant la Guadeloupe et la Franche-Comté, selon l'organisme.
372 594 habitants en Martinique au 1er janvier 2017, selon les derniers chiffres du recensement publiés par l'INSEE. C'est 15 770 personnes de moins qu'en 2012. 

Populations légales en 2017

Avec une baisse annuelle de 0,8% (contre + 0,4% en France), au cours des cinq dernières années, la Martinique est le territoire de France qui perd le plus d'habitants devant la Guadeloupe et la Franche-Comté.
 

Fort-de-France perd 5 630 habitants


"Cette situation s'explique par des départs de Martinique plus nombreux que les arrivées, malgré un *solde naturel positif", indiquent les spécialistes de l'INSEE. Les jeunes sont de plus en plus nombreux à partir pour poursuivre leurs études ou chercher un emploi.

Les détails

Les communes du nord du territoire sont les plus touchées par ce déclin démographique en Martinique. "Le caractère rural du territoire, sa faible accessibilité et le vieillissement de la population sont des éléments explicatifs de cette baisse démographique", remarque l'INSEE.

Dans le sud, la baisse de la population est particulièrement marquée au François et à Rivière-Pilote (avec respectivement – 1,7 % et – 1,2 % en moyenne chaque année). Seule la plus grande commune, Ducos (17 370 habitants), et Le Marin gagnent des habitants.

Quant à la ville de Fort-de-France, c'est celle qui perd le plus d'habitants. -5 630 habitants entre 2012 et 2017.*Le solde naturel (ou accroissement naturel ou excédent naturel de population) est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d'une période.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live