publicité

La Martinique en marche vers l'autosuffisance énergétique

Le parc éolien de Grand-Rivière a été inauguré ce vendredi (22 février 2019). Très bientôt, les communes de Macouba et d'Ajoupa Bouillon suivront. La Martinique a pour objectif d'atteindre l'autosuffisance énergétique d'ici à 2030.

© Christine Cupit
© Christine Cupit
  • Par Christine Cupit
  • Publié le , mis à jour le
Les 7 éoliennes de Grand-Rivière sont une nouvelle étape pour la Martinique, vers la transition énergétique.
Inauguration du parc éolien de Grand Rivière © CHRISTINE CUPIT
© CHRISTINE CUPIT Inauguration du parc éolien de Grand Rivière
Présentés comme une prouesse technologique, ces gigantesques moulins à vent des temps modernes, alimenteront 10 000 foyers, soit 5% de la population. Les éoliennes fourniront 2,5% de la production électrique en Martinique.
 
La prochaine étape sera l'implantation d'éoliennes, dans d'autres communes du nord Atlantique: Macouba et Ajoupa Bouillon.

Le conseil exécutif de la CTM a donné son feu vert, au groupe GRESS.
 

Nous avons voté le principe de l'installation des éoliennes sur deux communes, Macouba et Ajoupa Bouillon, ce qui nous permettra d'augmenter notre capacité. On va passer de 14 mégawatts sur Grand Rivière, à 36 mégawatts sur les trois communes, précise le conseiller exécutif, Louis Boutrin.


D'ici à 2022, 6,5% de l'électricité produite en Martinique par GRESS, deviendra verte. 26 000 foyers seront alimentés grâce à l'énergie du vent.

D'autres projets d'énergies renouvelables sont également en cours, concernant notamment la géothermie.
 

Nous allons pouvoir récupérer l'énergie dans la plaine du Lamentin et du côté des Anses d'Arlet.
Nous avons également un projet avec La Dominique. Le Bureau de Recherches Géologiques et Minière (BGRM) a fait des estimations dans la vallée de Roseau, à des niveaux de 120 mégawatts,ce qui est  énorme et va nous permettre d'atteindre les objectifs d'autosuffisance énergétique, que nous nous sommes fixés, pour 2030, explique Louis Boutrin.

 
Visite des élus, au parc éolien de Grand Rivière © CHRISTINE CUPIT
© CHRISTINE CUPIT Visite des élus, au parc éolien de Grand Rivière
Dans 11 ans, la Martinique espère être totalement autonome pour la production de son électricité grâce aux énergies renouvelables.

On sera à 53% de production d'énergie renouvelable, à la fin 2023.
Mais l'objectif qu'on s'est fixé au plan national, c'est que la Martinique puisse être indépendante totalement, c'est-à-dire produire 100% de son électricité par des énergies renouvelables, en 2030.
On a un basculement rapide, puisqu'en 2018, on était à 7%, ajoute Franck Robine, préfet de Martinique.


Il est aussi prévu d'augmenter la capacité de production des éoliennes du Vauclin. Actuellement, elles fournissent 1.1 mégawatts d'électricité.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play