publicité

La Martinique passe en vigilance orange vents violents, fortes pluies et orages, mer dangereuse à la côte

Placée en vigilance jaune hier en fin d''après-midi (16 août), ce jeudi midi (17 août) Météo France monte le niveau d'un cran et déclenche une vigilance orange "vents violents, fortes pluies et orages, mer dangereuse à la côte".

© Météo-France
© Météo-France
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le
Selon Météo France Martinique, "l'onde tropicale active se situe à 750 km à l'Est de la Martinique et présente un potentiel d’évolution en tempête tropicale dans les heures à venir".
Une dégradation rapide du temps est attendue en fin de nuit de jeudi (17 août) à vendredi (18 août). Ainsi les météorologues ont renforcé la vigilance passant de jaune à orange "vents violents, fortes pluies et orages, mer dangereuse à la côte" dans son dernier bulletin de 12h26. 

"Cette zone de basses pressions se déplace vers l'Ouest à environ 28km/h en direction de l'Arc Antillais qu'elle devrait traverser dans la journée de vendredi (18 août), le minimum de pression passant probablement entre la Martinique et les Grenadines demain en fin de matinée".

Météo France Martinique prévoit que "dans la matinée de vendredi (18 août), le vent de Nord-Est se renforcera progressivement pour atteindre 60 à 80 km/h en moyenne, avec des rafales entre 80 et 110km/h". Ainsi qu'un "temps devient pluvieux, avec de fortes averses orageuses, jusqu'à la nuit de vendredi à samedi (19 août)".  
De plus "La mer se creusera avec des creux moyens autour de 3m50 en Atlantique et dans les Canaux et jusqu'à 2 mètres en Caraïbe. Les vagues maximales pourront approcher 5 à 6 mètres"
 

La préfecture de Martinique déclenche l'alerte orange 

À la suite d'une réunion qui s'est tenue ce jeudi matin (17 août) en préfecture sur le passage de l'onde tropicale active, le préfet a placé la Martinique en alerte orange. 

Les service de l'État préviennent "les organisateurs d’évènements de plein air sont de suivre attentivement l’évolution des conditions météorologiques et doivent démonter les structures provisoires".
Ainsi que "les mairies et les services opérationnels mettent en veille active leurs dispositifs de gestion de crise".
© Préfecture de Martinique
© Préfecture de Martinique

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play