publicité

La Martinique veut redevenir une grande productrice de café

En perte de vitesse depuis plusieurs années, la filière café essaie de retrouver ses lettres de noblesse. Les autorités visent le haut de gamme. 

© DR
© DR
  • Grégory Gabourg
  • Publié le
Qu'il est loin le temps où la Martinique figurait parmi les plus grands producteurs de café dans le monde! Aujourd'hui, les quatre fabricants de l'île produisent leur café, essentiellement, à partir de graines importées d'Afrique ou d'Asie. 

Une production insuffisante

La part de la production locale est infime car la demande est supérieure à l'offre. Nos planteurs ne recueillent qu'une tonne de café, par an, alors que les torréfacteurs en ont besoin d'au moins cinq cents. Mais, pour les pouvoirs publics, plus que la quantité, c'est la qualité qui compte.

Notre café est l'un des meilleurs au monde, reconnu par les spécialistes du monde entier. Des Japonais sont venus en Martinique et sont repartis, il n'y a pas si longtemps, de Fonds Saint-Denis, avec des plants issus d'une variété très rare et très chère.

Un programme de réimplantation

Engouement sur lequel veulent capitaliser élus et techniciens. Ils ont lancé, il y a quelques années, un programme de réimplantation du café en Martinique. Il n'en est, pour l'instant, qu'au début, mais les professionnels espèrent que ce plan structurera un peu plus la filière. Un exploitant évoque un secteur à "gros potentiel", mais désorganisé. Il regrette, par ailleurs, le manque de main-d'œuvre dans les champs.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play