"Masibol" c'est le titre du nouvel album du mythique groupe Malavoi

musique
Musiciens de Malavoi
Quelques musiciens de Malavoi dans les rues avec leur public. ©Martinique la 1ère
Les musiciens du célèbre groupe musical martiniquais, annoncent la sortie de leur nouvel album dès le 4 décembre 2020, y compris sur les plateformes de téléchargement.
Masibol, c'est cette expression créole qui désigne "fanm Djok, fanm doubout' (femme forte)", celles qui ont laissées une trace dans la culture noire, mais aussi toutes ces femmes qui encore aujourd'hui sont les "matrones" familiales capables d'organiser et de gérer une famille entière.

(Re)voir notre reportage. 
50 ans de l'histoire du groupe musical

Le style Malavoi reste authentique !


Cet orchestre créole symphonique imaginé il y a près de 50 ans par Paulo Rosine, conserve le côté traditionnel dans les rythmes et les textes.

Nicol Bernard, le percussionniste de Malavoi, nous raconte qu'il a connu le groupe quand il avait 8 ans grâce à son frère Alex qui faisait déjà partie de l'aventure au début des années 70. Fils d'un musicien et déjà mélomane, sa passion pour la musique n'a fait que s'accroître ! Il a intégré Malavoi à l'âge de 20 ans et ne s'en est jamais éloigné sauf pour former le groupe Falfret avec ses 2 frères Jacky et Alex Bernard.

À la fin des années 60, les paillotes martiniquaises grouillaient de danseurs invétérés, adeptes de rythmes créoles endiablés par les sons de guitares, de cuivres, de percussions ! Chaque fin de semaine et notamment le dimanche midi, le rituel les appelait ! Et parmi tous les orchestres faiseurs de bonheur, il y avait Malavoi, ce groupe devenu mythique dans les années 80...
 

Un chef d'orchestre génial


La décision de Paulo Rosine, auteur, compositeur et leader de Malavoi, a été sans retour. Le groupe devait se démarquer et trouver une identité ! Eurêka s'est dit Paulo, "nous allons monter un concept où les cordes dominent". Le premier grand succès, Malavoi l'a savouré en 1982 avec le titre "La Filo"...de la finesse, des harmonies presqu'inconnues dans le répertoire martiniquais, dignes des grands orchestres philharmoniques de France.

Une section violons qui émeut plusieurs générations et une voix, celle de Ralph Thamar déjà interprète dans la première formule du groupe avec Maurice Marie-Louise et Julien Pastel.
Disques Malavoi
Les albums de légende du groupe Martiniquais Malavoi. ©Martinique la 1ère
Les années passent et Malavoi devient le groupe ambassadeur de la musique créole ! Les enregistrements d'albums s'enchaînent, les tournées internationales aussi. Leur maison de production s'appelle Déclic, elle est martiniquaise, animée par Henri Valide et Eric Andrieu à la communication.

Paulo Rosine a plus d'une corde à son acte, son imagination va très loin. Au début des années 90, il imagine et créé Matebis ! Un concept musical dans lequel Malavoi invite des interprètes de renom à reprendre leurs propres morceaux et des standards traditionnels sur les arrangements de Malavoi.

Kali, Édith Lefel, Tanya Saint Val, James Germain, Viktor Lazlo, Philippe Lavil, Jocelyne Beroard, Alan Cavé, Dédé Saint Prix, Sylviane Cédia, Bethova Obas font le bonheur d'un public en quête d'un autre style. Sur disque et sur scène, c'est une vraie révolution musicale !
Ralph Thamar
Le chanteur Ralph Thamar ©R.Bastide
À la fin des années 80, Ralph Thamar, le chanteur emblématique de Malavoi, s'envole pour une carrière solo. Son premier album Exil obtient tous les suffrages sur les ondes locales, régionales et nationales. Les auteurs compositeurs qu'il a choisis pour se lancer dans cette nouvelle aventure, s'appellent Ina Césaire, déjà auteure de plusieurs succès de Malavoi, Didier Barbelivien, auteur de centaines de tubes nationaux, Roland Brival, réalisateur de l'album White and Black Blues de Joelle Ursull, Mano Césaire, violoniste de Malavoi, Georges Décimus, bassiste de Kassav et Hamid Belhocine, trompettiste de Kassav....

C'est Pipo Gertrude et Tony Chasseur qui succéderont à Ralph Thamar au chant pour que Malavoi poursuive sa mission culturelle et identitaire. Un beau pari, puisque le groupe ne cessera jamais de faire vibrer les foules !

L'album Massibol rentre dans la lignée des propositions musicales fortes initiées par Malavoi. Ralph Thamar n'est pas vraiment parti de l'aventure, une fois de plus il s'est impliqué corps et âme dans ce projet qui sera révélé au public le vendredi 4 décembre 2020, date officielle de la sortie de l'album Masibol.