Mercredi des cendres : les inconditionnels du carnaval bravent les interdictions jusqu'au bout

carnaval
Carnaval 2021 / mercredi des cendres
Derniers instants d'un carnaval 2021 "autrement" au stade de Dillon et au centre ville de Fort-de-France (mercredi 17 février 2021) ©Denis Bouton & Martinique 1ère

Ce mercredi 17 février 2021, plusieurs groupes à pieds et inconditionnels du carnaval ont encore bravé en fin de journée les interdictions liées à la situation sanitaire et la pluie, pour profiter du mercredi des cendres, dernier jour des vidés en Martinique. Idem au stade de Dillon.

Le stade de Dillon est resté clairsemé durant les jours gras, ce qui était une première dans l’organisation du carnaval à Fort-de-France en raison de la pandémie de coronavirus.

En revanche, les défilés sporadiques et spontanés dans la périphérie et sur l'autoroute ont attiré plusieurs centaines d’irréductibles.

Carnaval 2021 sur l'autoroute
Défilé nocturne sur l'autoroute entre Fort-de-France et Lamentin dans la soirée du mardi gras (février 2021) ©Capture Réseaux Sociaux

Ce mercredi 17 février 2021, c’était encore le cas en particulier à Fort-de-France, malgré les interdictions préfectorales. D'autres formations ont choisi de rester au stade Pierre Aliker pour célébrer le final, conformément à l'organisation officielle mise en place par les autorités.   

Aperçu des derniers moments de ce carnaval "autrement"

 

Carnaval / Toxic Groove Vibes
Toxic Groove Vibes (TGV) au stade de Dillon - février 2021 ©Denis Bouton
Le groupe Tanbou Bô Kannal aux abords du Fort Saint-Louis à Fort-de-France (mercredi 17 février 2021)
Carnaval / Le groupe VaKaBand
Le groupe VaKaBand au stade de Dillon (mercredi 17 février 2021) ©Denis Bouton
Carnaval / le groupe Gwanaval
Le groupe Gwanaval au stade de Dillon (mercredi 17 février 2021) ©Denis Bouton
Des carnavaliers quittent le stade de Dillon à Fort-de-France en début de soirée (mercredi 17 février 2021)

Ce carnaval 2021 pas comme les autres au stade de Dillon à Fort-de-France baptisé "Mi Lim 4 Fwa", s'est achevé par une prestation du groupe Casino de Guy vadeleux, après Dédé Saint-Prix, Esy Kénnenga, ou encore KwaKxi-Color les jours précédents, pour clôturer les défilés.

Ce concept foyalais gratuit durant 4 jours, pourrait (peut-être) donner des idées à d'autres municipalités pour les années à venir. 

Le préfet désigné "bwa-bwa" du carnaval

 

En début de soirée vers 19h, les plus téméraires ont fini leur vidé au centre ville de Fort-de-France, en reprenant en boucle un refrain hostile à l'endroit du préfet du territoire à cause des restrictions.

Stanislas Cazelles, garant de l'autorité de l'état et de la sécurité publique en Martinique depuis bientôt un an (le 24 février prochain), aura été désigné malgré lui, comme le "bwa-bwa" de ce carnaval 2021, décidemment très singulier.

Les carnavaliers brûlent le Vaval à l'effigie du préfet de Martinique