Le meurtrier présumé de Gilles Marie-Joseph reconnaît la bagarre mais pas le meurtre

faits divers
Procureur de la République
Renaud Gaudeul le procureur de la République au cours d'un point de presse le 2 mai 2018 ©Martinique la 1ère
L'enquête sur le meurtre de Gilles Marie-Joseph avance. Le procureur de la République a fait le point ce lundi 2 mai sur cette affaire. L'homme a été tué à l’anse mitan aux Trois-Îlets le dimanche 29 avril. Le meurtrier présumé a été placé en détention. Le père du suspect, reste libre.
L’un des deux hommes entendus pour le meurtre des Trois-Îlets est passé aux aveux. Le procurteur de a République, Renaud Gaudeul a fait le point sur l'enquête, ce lundi matin (02 mai). Le meurtrier présumé, âgé de 27 ans, a été placé en détention provisoire. Il reconnaît la bagarre mais pas le meurtre du trentenaire. Il s’agit du fils du propriétaire de la maison de l’anse Mitan où a été retrouvé dimanche dernier le corps sans vie de Gilles Marie-Joseph.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime a reçu des coups, mais les circonstances de ce drame restent encore assez floues. La participation du père du suspect est écartée pour l'instant. Ce dernier reste libre. La justice attend les résultats approfondis de l'autopsie.

Voir le reportage de Sangha Fagour et Thierry Maisonneuve