publicité

Les militants "rouge-vert-noir" arrachent et brûlent le drapeau choisi par Alfred Marie-Jeanne

Les partisans du drapeau rouge-vert-noir, ont manifesté comme prévu, contre le drapeau choisi par le président du conseil exécutif. Une manifestation virulente, où ils ont arraché et brûlé ce drapeau.

Les partisans du drapeau Rouge-Vert-Noir brûlent le drapeau choisi par la CTM. © MartiniqueLa1ere
© MartiniqueLa1ere Les partisans du drapeau Rouge-Vert-Noir brûlent le drapeau choisi par la CTM.
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Le drapeau de la Martinique pour les manifestations sportives et culturelles internationales, a été arraché et brûlé par les partisans du drapeau rouge-vert-noir ce vendredi matin (10 mai 2019), quelques minutes après sa présentation lors d'une cérémonie à l'Institut Martiniquais du Sport (IMS), au Lamentin.

(Re)voir un extrait du reportage de Sangha Fagour et Guilhem Fraissinet
Drapeau brûlé par des militants
Les manifestants qui avaient prévenu depuis quelques semaines, étaient très en colère notamment contre la politique globale d'Alfred Marie-Jeanne, le président du conseil exécutif de la CTM, et en particulier contre "le choix d'un drapeau qui ne représente en rien la Martinique", estiment-ils.

"Missié ka alé mété an lo lagen an didan dé drapo, alô ke lagan ta la tépé sèvi a bon escient" (Ce Monsieur, (Alfred Marie-Jeanne,ndlr), investit beaucoup d'argent pour le drapeau, alors que cet argent aurait pu être utilisé à bon escient), déclare Charly, l'un des manifestants, interrogé par Sangha Fagour et Guilhem Fraissinet.


La statue Pierre Belain d’Esnambuc vandalisée


Qelques minutes après cette manifestation au Lamentin, des visiteurs ont constaté que la statue de Pierre Belain d’Esnambuc venait d'être vandalisée sur la place de la savane à Fort-de-France, par "du rouge-vert-noir".
© MartiniqueLa1ere
© MartiniqueLa1ere
Pierre Belain d’Esnambuc a pris possession de la Martinique le 15 septembre 1635 au nom de Louis XIII. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play