La mobilisation pour le maintien des contrats aidés perturbe la rentrée scolaire

conflit social
Manifestation des syndicats d'enseignants
Les syndicalistes de l'enseignement, opposés à la disparition des contrats aidés (lundi 11 septembre à la maison des syndicats à Fort-de-France) ©C.Cupit
Drôle de surprise pour de nombreux parents et des élèves de collèges et de lycées ! Ils ont trouvé leurs établissements fermés ce mercredi matin. 
Des fermetures constatées dans des établissements foyalais par exemple au lycée Schoelcher sur le site de Bellevue. Vers 7 heures, tous les élèves étaient dehors. Le lycée de Bellefontaine aussi est bloqué ainsi que les établissements de Place d’Armes au Lamentin et la liste n’est peut-être pas close car les informations nous parviennent au fur et à mesure.
 
Il s’agit de la suite de la mobilisation du SE-UNSA mais aussi le SNES FSU, contre les suppressions de contrats aidés dans l’académie. Une manifestation est prévue ce matin (13 septembre 2017), au rectorat sur la même problématique, opération menée par les enseignants et personnels du premier degré. 
 
Cette disparition des contrats aidés, "crée de vrais problèmes au sein des établissements", explique Kathia Dutrieux, porte-parole du comité de parents du collège de Place d’Armes au Lamentin, ce matin sur Martinique 1ère radio.
 
Samedi prochain (16 septembre 2017), un grand rassemblement des enseignants, des CPE (Conseiller Principal d'Éducation), de parents d’élèves est prévue à la maison des syndicats à Fort-de-France.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live