Moins de naissances et plus de décès : la population martiniquaise continue de diminuer

demographie
Gens dans la rue
Des passants à la rue piétonne de Fort-de-France (Image d'illustration). ©Martinique la 1ère
Au 1er janvier 2021, la population de la Martinique est estimée à 354 800 habitants. Soit 3 548 de moins en dix ans, selon une récente étude de l'Insee.

Un recul démographique lié en partie à la baisse de la natalité. Contrairement aux deux années précédentes où l’on observait un regain de la natalité. En 2020, on constate 220 naissances de moins.

La Martinique s’éloigne du seuil de renouvellement des générations

Le confinement imposé au 1er trimestre de l’année aura sans doute tempéré les projets de parentalité. Cet état de fait se confirme jusqu’en fin d’année (le taux de natalité recule de 0,5 point en Martinique. Il atteint 10 naissances pour mille habitants (9,9). Il est plus faible de presque 2,5 points par rapport à la Guadeloupe et de près de 2 points par rapport à l’hexagone.  

Naissance bébé doigts nourrisson
Images d'illustration. ©Pixabay

Cependant, les femmes martiniquaises ont plus d’enfants (1,93) que celles de l’hexagone  (1,79). Cet indicateur de la fertilité est tout de même en baisse sur les deux territoires en 2020. Il s’éloigne du seuil de renouvellement des générations, établi à 2,1 enfants dans les pays développés.  

En Martinique les nouvelles mères ont un âge moyen de  29,8 ans. En Guadeloupe c’est 30,1 ans. 

Impact mesuré de la covid en 2020

En 2020, on compte 27 décès de plus (3 586 au total) par rapport à l’année précédente. La crise sanitaire n’a pas entrainé de surmortalité contrairement à la France ou la première vague a provoqué un nombre de décès conséquent : (0,8%) en Martinique contre 9,3% en France). 

La Martinique 2e région de France comptant le plus grand nombre de personnes âgées

Les 75 ans et plus, représentent 10,8 % de l’ensemble des habitants, alors qu’une décennie plus tôt, c'était de 7,6 %.

La Martinique se classe au deuxième rang des régions françaises avec la plus faible part de jeunes de 0 à 24 ans (26 %), derrière la Corse (25 %). Au plan national, ce chiffre est de 30 %.

La Martinique est également la deuxième région française avec la part la plus élevée de personnes de 60 ans et plus (31 %), derrière la Nouvelle-Aquitaine (32 %). En France, les personnes de 60 ans et plus représentent 27 % de la population.

61b92bff80d5f_2021-12-14-jmk-off-itw-chante-nwel-frame-13826.jpg
Personnes âgées dans un Ephad. ©Jean-Marc Kennenga

L’espérance de vie progresse légèrement pour les Martiniquais, passant de 78,5 ans à 78,6 ans. Elle fléchit en revanche dans les mêmes proportions pour les Martiniquaises : 84,7 ans en 2020 contre 84,6 ans 2019. L’écart entre les genres se réduit donc légèrement. L’espérance de vie reste d’une manière générale plus élevée qu’en Guadeloupe et inférieure à celle de la France. 

La mortalité sera supérieure en 2021

Le taux de mortalité continue sa progression et croît à 10,0 %. Il est néanmoins au même niveau que celui de la Guadeloupe (9,9%) et de la France  (10% ).

Cette étude de l’INSEE confirme que les décès augmentent légèrement depuis 10 ans du fait du vieillissement de la population.

Des statistiques sur la mortalité en Martinique qui risquent d’être différentes pour l’années 2021 puisque nous déplorons 657 décès (entre le 13 juillet et le 15 décembre 2021), liés à la seule épidémie de coronavirus... 

La morgue
La morgue de l'hôpital de Fort-de-France. ©Martinique la 1ère