Le "Moi(s) laminaire" d'Aimé Césaire initié par la scène nationale Tropiques Atrium

livres
Cesaire laminaire
Césaire le moi(s) laminaire ©Tropiques Atrium
Né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe Aimé Césaire, est honoré par la scène nationale Tropiques Atrium. Tout ce mois de juin 2020, des témoignages numériques mettent en exergue, le poète, l'homme politique sa personnalité et son combat pour la reconnaissance de la négritude.
Le processus est simple, attractif et numérique. L’institution culturelle, Tropiques Atrium, propose aux internautes, jusqu’à la fin du mois de juin 2020, un rendez-vous quotidien avec des personnalités qui reviennent sur l'oeuvre, la vie et l'engagement d'Aimé Césaire.

Outre le regard politique, la  scène nationale a consulté des danseurs, des comédiens, des conteurs, des slameurs, des metteurs en scène et des chorégraphes. 
extrait : tragédie du Roi Christophe
Chaque jour, à travers des capsules ne dépassant pas 10 minutes, les internautes découvriront des lectures, des expressions chorégraphiées, des témoignages.
Extrait "Ferrements" d'Aimé Césaire
Ont animé cette première semaine, la chorégraphe de musique traditionnelle Josy Michalon, le conteur Dédé Duguet, la danseuse- chorégraphe Josiane Antourel, l'auteur metteur en scène Daniely Francisque, les comédiens Aliou Cissé, Maleîka Pennont...
Extrait : "Cahier d'un retour au pays natal"
Des focus qui démontrent la portée de l'action culturelle et universelle d'une identité retrouvée de l'auteur de "Moi Laminaire", Aimé Césaire.
 

Le choix du numérique


Ce n’est donc pas une expérience nouvelle de Tropiques Atrium qui depuis le début de la pandémie en mars 2020, a mis en ligne sur son site des spectacles issus de sa programmation.

Cette opération s'inscrit dans une triple action sociale économique et culturelle. Les organisateurs prévoient une bibliographie pertinente permettant de concilier spectacle vivant, mémoire, éducation culturelle et solidarité artistique en Martinique.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live