Nathalie Awad, influenceuse humanitaire aux Antilles : qui est-elle ?

internet
Nathalie Awad, influenceuse humanitaire
Nathalie Awad, en robe orange, entourée d'enfants dans un village du Surinam, lors d'une campagne pour Unicef ©Nathalie Awad
Avec l'émergence des réseaux sociaux, de nouveaux métiers sont apparus. Nathalie Awad est influenceuse humanitaire. Elle ne touche pas d'argent pour ses publications par choix. Son objectif est d'éradiquer la misère et la pauvreté dans le monde et faire bouger les choses aux Antilles en particulier.

Nathalie Awad, ce nom ne vous dit peut-être rien. La jeune femme est plus connue sous le nom de Nayou75.  Très populaire et active sur les réseaux sociaux, où elle possède une communauté de plus de 12 000 abonnés, en tant qu'influenceuse humanitaire. 

"Depuis 10 ans, mon quotidien c’est de défendre les causes humanitaires de grandes associations telles que Unicef, Handicap International… Mon but est de pouvoir sensibiliser un maximum de populations via mes réseaux sociaux" explique-t-elle.

Nayou75 explique le rôle d'une influenceuse humanitaire

Une technique rodée


Nathalie Awad a notamment relayé le témoignage de Carole, une victime présumée de violences conjugale, qui a publié sur la toile sa photo tuméfiée par les coups de son compagnon. L'image a ému la Martinique. 

Sur le ton de la confidence, l’influenceuse avoue avoir "une technique pour faire passer ses messages" : Elle se met en scène. Sur certaines photos elle est en maillot bain, sur d’autres elle est embarquée sur un bateau en Guyane... Et pour légender ces clichés, elle met volontairement "des phrases chocs destinées à faire réfléchir l’internaute".
 

L’idée est d’attirer l’œil avant "d’accrocher le cerveau".

(Nathalie Awad

L'humanitaire, une vocation...


Comme conseils pour toutes les personnes qui souhaitent devenir influenceuse humanitaire, elle précise que "cela se fait petit à petit".

Il ne faut pas se mettre en scène, cela doit rester naturel.

Il faut que la personne à la base, aime partager des posts ou des photos, il ne faut pas se forcer.

 

Les gens vont vous suivre pour ce que vous êtes.  

(Nathalie Awad)

 

Outre les réseaux, professionnellement, Nathalie Awad s’investit dans l’humanitaire. Pour elle, "c’est une vocation". Elle forme des recruteurs-donateurs, "des personnes qui vous présente une association et vous incite à faire un don à des ONG". Ces "recruteurs" sont souvent installés dans les rues piétonnes ou aux portes des centres commerciaux. 

Avec son équipe, Nayou75 a sillonné le monde, "des voyages qui m'ont conforté dans mes engagements et mes convictions" affirme la jeune femme.