martinique
info locale

Un nouveau gouvernement de coalition envisagé à Sint-Maarten

monde
Sint Maarten éléctions
Silveria Jacobs, leader de l'Alliance Nationale et ses partisans fêtent les résultats du scrutin ©twitter
Les électeurs de Sint-Maarten ont été appelés aux urnes le 9 janvier dernier. L’Alliance Nationale ne remporte que 6 sièges sur 15. Pour obtenir la majorité, elle devra négocier une coalition avec un autre parti.
Les électeurs de Sint Maarten, territoire néerlandais de 42.000 habitants, sont constamment sollicités par les urnes. En l’espace de 10 ans, ils ont été appelés aux urnes 9 fois à cause des coalitions qui s’effondrent après seulement quelques mois d’existence.

Les habitants estiment que chaque scrutin coûte cher alors que les bâtiments publics, l’aéroport international et d’autres infrastructures n’ont toujours pas été réparés.
 

Des résultats contestés...


Avec un taux de participation de 59% sur 23.000 inscrits, aucun parti politique n'a obtenu la majorité absolue au scrutin du 9 janvier 2020. Sept partis politiques et près de 118 candidats contestent le résultats des élections.

L’Alliance Nationale, crée en 2002, ne remporte que 6 des 15 circonscriptions. Élue sous le système de représentation proportionnelle, l’Alliance Nationale obtient 34,2% des scrutins, un score suffisant pour occuper 6 fauteuils au parlement. Son leader Silveria Jacobs a déjà occupé le poste de ministre de l'éducation de la jeunesse et des sports dans un précédent gouvernement.
Sint Maarten élections
Silveria Jacobs, leader de l'Alliance Nationale ©facebook
En deuxième place, l’UPP, le Parti Uni du Peuple, obtient 23,8% des voix et 4 sièges. L’USP, Parti Uni de Sint-Maarten et le PFP, Parti pour le Progrès, obtiennent deux fauteuils chacun. L’UD, Démocrates Unis ne possède qu'un siège.  
Sint Maarten élections
Le nouveau PFP, Pour le Progrès, a voulu capté la vote de la jeunesse ©facebook

L'heure est aux tractations...


Des analystes se penchent sur une possible coalition entre l’Alliance Nationale et le PFP, Parti pour le Progrès (crée en 2019) et dominé par la jeunesse.

Plusieurs configurations sont possibles. Les tractations ont commencé pour la création d'un bloc majoritaire. La composition du nouveau gouvernement sera annoncée dans les prochaines heures.
Publicité