Nouvel appel à une manifestation "Non au non lieu, Justice et Réparation" au Lamentin, contre un classement sans suite du dossier chlordécone

chlordécone
Chlodécone / défilés
Images de défilés de rue contre l'empoisonnement à la chlordécone (illustration). ©Capture Facebook "Lyannaj Pou Dépolyé Matinik" / DR
Ce samedi, 28 mai 2022, au Lamentin, une cinquantaine d’organisations annoncent une manifestation importante contre le non-lieu annoncé dans l’enquête sur l’empoisonnement des terres de Martinique avec le chlordécone, un pesticide cancérigène.

Les membres des organisations syndicales, politiques, associatives et culturelles veulent envoyer un message fort au gouvernement à l'occasion de cette nouvelle manifestation prévue samedi 28 mai 2022 dès 9 heures Place du Nèg Mawon au Lamentin.

Classer le dossier chlordécone sans suite est inacceptable pour la population martiniquaise.

Le chlordécone, un pesticide interdit aux États-Unis depuis 1975 à cause de sa toxicité, a été utilisé en France jusqu’au 1990. Et c'est seulement en 1993 que le produit a été retiré de la vente en Martinique.

L’enquête préliminaire ouverte par une plainte déposée en 2006 par plusieurs associations antillaises vient d’être clôturée. Le délai est à lui seul un scandale (15 ans d’enquête sur des faits qui se sont produits entre 1972 et 1993), et tout cela pour ne réclamer aucune mise en examen, ce qui annonce un probable non-lieu.

Philippe Pierre-Charles, secrétaire-général de la CDMT, dans la publication Anti-Capitaliste

En Martinique, des terres, des rivières, des mers côtières et des personnes ont été empoisonnées par le chlordécone, "un pesticide perturbateur endocrinien" rappelle notamment le docteur Jos Pélage (Association Médicale de Sauvegarde de l’Environnement et de la Santé).

Depuis 2021, les voix s'élèvent contre un non-lieu annoncé. 

Aujourd’hui, en cette période électorale, plusieurs organisations de Martinique, annoncent leur détermination à se faire entendre. Pour elles, le scandale de la chlordécone est un crime d’État, et "qu'il ne peut y avoir prescription".    

Le président de l'association des maires mobilise ses collègues

Le Président de L’association des maires (AMM) appelle l’ensemble des maires de Martinique à prendre part à la manifestation "Justice et Réparation" organisée ce 28 mai 2022 au Lamentin. À titre personnel, et en sa qualité de maire du Lorrain, le Président de l’AMM réaffirme son entier soutien à toutes les initiatives pacifiques qui permettront de faire émerger la vérité sur des actes odieux ayant conduit à l’empoisonnement des Martiniquais et de leurs Terres. Une mobilisation massive des édilités municipales montrera l’engagement des maires aux côtés de l’ensemble de la Population Martiniquaise dans sa lutte pour la manifestation de la vérité contre l’empoisonnement au pesticide chlordécone.

Association des maires de Martinique