Nouvelle interception de produits stupéfiants près du littoral de Schoelcher

trafic de drogue
Drogue
coordination de l'ensemble des services dans la lutte contre le narcotrafic ©Marine Nationale
Une nouvelle opération de police judiciaire s'est déroulée, ce dimanche 22 avril, en mer et sur le littoral de Schoelcher. Les enquêteurs saisissent 80 kilos de cocaïne. Un individu est interpellé et placé en garde à vue. 
En huit jours, les forces armées aux Antilles ont coordonné cinq opérations de lutte contre le trafic de produits stupéfiants. L'intervention se fait sous l’autorité de Franck Robine, préfet de la Martinique, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer aux Antilles.

Yole suspecte en direction de Schoelcher 


Dimanche 22 avril, une opération de police judiciaire sur des faits de trafic de stupéfiants se déroule aux premières heures du jour. L’OCRTIS (Office Central pour la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants) et la section de recherches de la gendarmerie nationale conduisent le dispositif. 

La première phase de l’intervention se passe en mer au large de Schoelcher. La Marine nationale prend en chasse une yole. Son occupant tente de se défaire de sa cargaison en la jetant à mer. La marchandise, deux ballots,  d’un poids total de 80 kilos de cocaine est récupérée par les marins.

Repéré par un chien de l'équipe cynophile


L’individu  aux commandes de la yole atteint le rivage et se cache dans le sous-bois à l’extérieur de l’hôtel Batelière. Les recherches se concentrent dans cette zone. C’est un chien de l’équipe cynophile qui permet d’arrêter le fuyard.
Ce dernier est placé sous le régime de la garde à vue, pour une durée pouvant aller jusqu’à 96 heures.

La drogue a été remise à l’antenne Caraïbe de l’OCTRIS, service en charge des investigations sur des faits de trafic international de stupéfiants, co-saisie avec la section de recherches de la gendarmerie de Martinique, sur décision du Procureur de la République de la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) de Fort-de-France.