Nuit de tensions à Fort-de-France en plein couvre-feu

faits divers
Voiture incendiée
Une voiture incendiée à Fort-de-France (31 juillet 2021). ©Martinique la 1ere
Des heurts ont opposé forces de l'ordre et plusieurs personnes dans la nuit de samedi 31 juillet au dimanche 1er août 2021 dans la périphérie de Fort-de-France. Les manifestants avaient organisé un vidé sauvage pour dire non au couvre-feu.

La soirée a été agitée dans des quartiers de Fort-de-France. Des poubelles ont été incendiées, des pillages organisés, cinq voitures incendiées.

Voiture incendiée
Les agents de la CTM déblaient le couloir du TSCP à Sainte-Thérèse. ©Martinique la 1ère
Poubelles et voitures incendiées
Poubelles et voitures incendiées à l'avenue Maurice Bishop, quartier Sainte-Thérèse à Fort-de-France (1er août 2021). ©Martinique la 1ère
Voiture incendiée
Voiture incendiée sur le boulevard Maurice Bishop à Fort-de-France. ©Martinique la 1ère

Depuis quelques jours déjà, un appel circulait sur les réseaux sociaux. Un groupe d’individus, pour protester contre le renforcement des mesures de restriction, et notamment le couvre-feu, a lancé l'idée d'un défilé le samedi 31 juillet dans la soirée.

Une manifestation organisée malgre les mesures d'interdiction de déplacement liées au couvre-feu. Vers 22 heures, des heurts se sont déroulés lorsque le vidé sauvage est arrivé avenue Maurice Bishop non loin des locaux de la CMA-CGM. Les forces de l'ordre ont fait usage de grenades lacryomogènes pour disperser la foule.

Forft-de-France, nuit de tensions

Des coups de feu ont également été entendus. 

Les pompiers ont été sollicités pour des feux de poubelles à Sainte-Thérèse et à Langellier notamment.

Violence
©Martinique la 1ère

Le préfet de Martinique, Stannislas Cazelles, a publié  ce dimanche 1 août 2021, un communique dans lequel il condamnne fermement ces violences. 

"des violences inadmissibles alors même que le territoire est durement éprouvé par une crise sanitaire sans précédent. Des enquêtes seront diligentés pour en sanctionner les auteurs. Trois casseurs présumés ont d'orès et déjà été interpellés".

Stanislas Cazelles, préfet de Martinique

 

Plusieurs commerces ont été incendiés : une pharmacie, le centre de vaccination de Sainte-Thérèse de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et cinq voitures incendiées...

Centre de vaccination incendiée
Centre de vaccination de Fort-de-France incendié. ©Martinique la 1ère
Pharmacie incendiée
Une pharmacie incendiée à l'avenue Maurice Bishop à Fort-de-France. ©Martinique la 1ère