Les occupants de l'Allée Pécoul bientôt propriétaires ?

polémique
Habitation Depaz
Des problèmes d'insalubrité demeurent ©Martinique 1ere
Après plus d'une dizaine d'années de lutte, les occupants de l'habitation Pécoul à Saint-Pierre ont reçu des propositions pour régulariser leur situation. Ils organisent une manifestation dimanche (15 octobre) afin d'informer la population et confirmer leur détermination.
Après douze années de lutte, les sept familles soit près d'une trentaine de personnes installées sur les terres appartenant à l’exploitation agricole montagne Pelée à l'Allée Pécoul à Saint-Pierre pourraient bientôt obtenir gain de cause. C'est en tout cas ce que laissent croire les dernières propositions faites par le sous-préfet et la municipalité aux occupants. 

Une liste de propositions


"Il n'y a plus de menace d'expulsion, c'est fini" annonce Christian Rapha, le maire. Selon le premier édile de la commune, les négociations opérées auprès de la société mère dont la filiale locale est l'habitation La Montagne (Depaz) ont abouti à "une rétrocession à titre gracieux des parcelles concernées afin que les occupants deviennent propriétaires".

Un véritable soulagement pour les occupants. "Au début on parlait d'expulsion et aujourd'hui on parle de négociation, de vente de terrain donc c'est un pas en avant après ces années de combat" confie Ludovic Martial, le fils d'une occupante.

Avec l'aide de leur avocat, les familles analysent les propositions faites. "Ce qu'on nous propose c'est de déplacer les deux maisons les plus proches de l'usine vers le bas parce qu'il y a soi-disant un périmètre de sécurité par rapport à la distillerie Depaz. Donc ces deux maisons vont être détruites et reconstruites un peu plus bas. Les autres familles vont rester là où elles sont et on va délimiter les parcelles, le terrain sera divisé en sept parts égales" poursuit Ludovic Martial.

Le combat continu


Cependant, pas question pour les occupants de crier victoire tout de suite. Ainsi, le comité de soutien des occupants légitimes de Pécoul organise ce dimanche 15 octobre une grande manifestation. "On avait fait une première mobilisation le 19 janvier 2017, entre-temps il y a des choses qui vont dans le sens favorable donc l'objectif de la réunion de demain est d'informer la Martinique de la suite" annonce Léandre Marimoutou responsable du comité de soutien des occupants légitimes de Pécoul. 
"Pour le moment, les propositions sont verbales, rien n'est sur papier, rien n'est signé. Tant que nous n'avons pas nos actes de propriété en main, nous continuons le combat" ajoute Ludovic Martial.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live