Des opérations de contrôles renforcées pour le week-end

sécurité
Contrôle gendarmerie
Contrôle de gendarmerie sur les routes de Martinique. ©Kelly Babo
Comme chaque week-end pascal, la gendarmerie déploie ses effectifs pour un vaste contrôle routier. En fin d'après-midi ce lundi de Pâques (2 avril), une trentaine de gendarmes appuyés par la brigade motorisée et l'hélicoptère étaient au Marin.
Dès 16h ce lundi de Pâques, une trentaine de gendarmes appuyés par la brigade motorisée et l'hélicoptère étaient au Marin pour une vaste opération de contrôle.


Alcool et stupéfiants


Cette fois, l'accent était porté sur l'alcoolémie et les stupéfiants. Les tests salivaires ou sanguins sont réalisés sur place par les agents pour des résultats quelques minutes plus tard. 


Un dispositif renforcé durant ce week-end particulièrement accidentogène. "L'année dernière, l'alcool était la première cause d'accident en zone gendarmerie, c'est pratiquement un tué sur trois qui avait consommé de l'alcool et malheureusement ça se poursuit en 2018. Depuis le début de l'année, pratiquement un accident sur deux est dû à l'alcool. C'est dire que c'est un fléau", affirme le chef d'escadron Serge Toire.

(Revoir) le reportage avec des images de Marc Balssa. 
©martinique
Les Outre-mer en continu
Accéder au live