martinique
info locale

L'ouragan Irma de classe 2 est "sous haute surveillance" et pourrait menacer les Antilles

cyclones
Formation Ouragan Irma
Irma baptisée à environ 500 km à l'ouest des îles du Cap Vert est maintenant un ouragan de catégorie 2 à moins de 3000km de l'arc antillais ©Météo France
La tempête Irma s'est rapidement renforcée ce jeudi matin et est maintenant un ouragan de catégorie 2. Il est situé à environ 3000 km à l'est des Petites Antilles, et devrait devenir rapidement ouragan majeur. "L'incertitude sur la trajectoire finale reste importante", selon météo France.
Dans le bulletin d'activité cyclonique émit à la mi-journée, météo France confirme la formation d'un ouragan au large des petites Antilles.

"La Tempête Tropicale forte Irma s'est rapidement renforcée ce jeudi matin et est maintenant un ouragan de catégorie 2. Le phénomène est situé à environ 3000 km à l'est des Petites Antilles, et se déplace globalement vers l'ouest au cours des 5 prochains jours.

Sur cette trajectoire, il évolue dans un environnement favorable à son intensification, et devrait passer rapidement ouragan majeur. À cette échéance, l'incertitude sur la trajectoire finale d'Irma reste importante. Le phénomène reste sous haute surveillance. Les informations sur son évolution future et les risques associés seront actualisés régulièrement".


Une menace mardi ou mercredi prochain

Face aux interrogations légitimes et aux interprétations alarmistes sur les réseaux sociaux, Jean Noël Degrace, le patron du centre météo en Martinique estime que les informations sont forcément imprécises. "À cette échéance l'incertitude est de plus de 500 km ! donc, personne ne peut dire actuellement, ni le NHC, ni Météo-France, ni les Universitaires, ni ti sonson qui regarde une centaine de blogs, où passera le centre de l'ouragan.

Cela sera vraisemblablement entre la Martinique au Sud et le 25e Nord au Nord mais rien de plus précis possible. Cela n'empêche pas de rester vigilant au fur et à mesure que Irma va se rapprocher de l'arc antillais car il pourra représenter une menace pour certaines îles Mardi ou Mercredi prochain".
Publicité