Pâques la plus grande fête religieuse célébrée par les catholiques

religion
Messe de Pâques 2021
Messe de Pâques 2021 à l'église de Balata (4 avril 2021). ©Martinique la 1ère

La Semaine Sainte se termine ce dimanche 4 avril 2021 par la célébration de Pâques, dans les églises catholiques. Les chrétiens, en respectant les jauges et les mesures sanitaires, célèbrent la résurrection du Christ.

La semaine sainte commencée depuis dimanche 28 mars 2021 est marquée par la messe chrismale, la célébration de l’institution de l’Eucharistie et du Sacerdoce, celle de la Passion du Christ et de sa mort sur la croix le vendredi saint, la veillée pascale et ce dimanche 4 avril 2021, la résurrection de Jésus.

Pâques, une fête liturgique importante du christianisme

 

Pâques demeure une fête importante du christianisme commémorant la résurrection de Jésus le troisième jour de sa passion. Elle symbolise le sacrifice de Jésus-Christ pour les hommes, sa victoire sur la mort, une nouvelle naissance et un renouveau spirituel.

C’est l’occasion pour les catholiques de renouveler et confirmer leur profession de foi baptismale. Ce jour d’allégresse est l’accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple.

Chorale à l'église de Balata
La chorale lors de la messe de Pâques à l'église de Balata (dimanche 4 avril 2021). ©Martinique la 1ère

La fête chrétienne de Pâques tire ses origines de la Pâque juive

 

La fête chrétienne de Pâques trouve ses origines dans la fête juive de Pâque appelée "Pessah", en sachant que chacune des célébrations garde son empreinte originelle et son rituel.

La Pâque juive célèbre un événement central dans l'histoire et la foi d'Israël : l'Exode, à savoir la sortie en esclavage d’Égypte des Hébreux. Il s’agit d’un socle, le passage de la captivité à la liberté et la délivrance données par Dieu.

La Pâques chrétienne est selon l'Église catholique  "le don de Dieu, de son fils pour laver les hommes esclaves de leurs péchés". C’est la victoire sur la mort. Il s’agit du socle fondateur du christianisme.

À travers le judaïsme et le christianisme, on retrouve la volonté d'abolition de toutes formes d'esclavage.

Pour différencier la Pâque juive de la Pâques chrétienne l'orthographe est le juge de paix. La Pâque juive est au singulier tandis que Pâques s'écrit au pluriel chez les Chrétiens depuis le XVIe siècle.

Sortie de messe
Sortie de messe à Balata (4 avril 2021). ©Martinique la 1ère