Pas de reprise des cours dans le second degré ce lundi 17 février 2020

éducation
Grève éducation nationale Trois ilets
©Martinique la 1 ère (photo réseaux sociaux)
Des syndicats d'enseignants ont appelé à manifester devant les grilles de la préfecture lundi 17 février 2020 à partir de 7h30. L'entrevue avec les inspecteurs généraux de l'Éducation nationale n'a pas été concluante.
Voilà maintenant presque deux mois que les collèges et lycées de Martinique sont fermés!
Le mouvement, lancé par l'intersyndicale (CGTM, FSU, FO, UNSA) pour protester, d'une part contre la réforme des retraites et d'autre part pour demander plus de moyens pour l'académie et le report des E3C (Épreuves Communes de Contrôle Continu) ne faiblit pas.

Reçue vendredi dernier (14 février), par les inspecteurs généraux envoyés par le ministère de l'Éducation nationale, l'intersyndicale est ressortie plutôt déçue. Dans son communiqué, elle explique que les discussions n'ont pas permis d'obtenir les garanties exigées par les syndicats.
Communiqué de presse Intersyndicale éducation 14 février 2020

Les points de crispations

 

Selon l'intersyndicale, aucun point n'aurait été satisfait. Sur la réforme des retraites, c'est simple, les Inspecteurs Généraux ont indiqué ne pas avoir de mandat pour négocier sur ce point. 

Pour ce qui est du calendrier des E3C, il a bien été repoussé par le ministère mais sans concertation avec l'intersyndicale. Résultat les syndicats demandent qu'il soit davantage reculé afin que les professeurs aient le temps de faire du "bachotage" et de récupérer les cours non dispensés pendant la grève.

Enfin sur les suppressions de postes dans l'académie de Martinique, là aussi les réponses sont restées trop évasives selon les syndicats. 

Plusieurs actions prévues 

 

Face à ces réponses insatisfaisantes, des syndicats d'enseignants ont appelé à manifester devant les grilles de la préfecture ce lundi 17 février 2020 à partir de 7h30.

Reste que la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit au niveau national également. Deux appels à la mobilisation sont d'ores et déjà lancés pour ce lundi 17 février et ce jeudi 20 février 2020. Mobilisations qui devraient être suivies aussi en Martinique.