martinique
info locale

"Pestifiant" d'Yves Marie-Séraline, un roman-polar décapant, acide et plein d'humour

livres
Yves Marie Séraline
Yves Marie Séraline et son dernier ouvrage ©Martinique la 1ère
197 pages éditées à compte d'auteur pour un portrait de la société martiniquaise. L'auteur, Yves-Marie Séraline, connu dans le milieu culturel, signe un polar. Un livre décapant pour éveiller les consciences. Il utilise un néologisme entre trafic de pesticides et de stupéfiants.
"Pestifiant", le roman polar d'Yves-Marie Séraline est une histoire d'intrigue entre deux personnages, un trafiquant de pesticides et un trafiquant  de drogue.

Dans une île des Antilles, un citoyen à la recherche d'un espace se trouve face à la collusion d'un homme d'affaires qui exporte illégalement des pesticides et un trafiquant de drogue international. Yves-Marie Séraline, journaliste de formation, utilise l'écriture pour décrire, dépeindre et fustiger la société contemporaine martiniquaise.

On retrouve  dans ses 197 pages, une multiplicité de styles. Polar, roman, mais aussi poésie des mots pour dénoncer au vitriol les travers de la Martinique, les combines, les détours, les contradictions, les frasques et les arrangements.


L'ouvrage attire le lecteur au cœur d'un univers particulier


À travers Zatrap, un personnage manipulateur et dominateur et un ancien instituteur espiègle, Mileco, tous les sujets sont abordés : le chômage, la misère, l'exploitation éhontée, l'utilisation des clandestins, le vaudou, les effets de manches des politiques, la molécule du chloredécone, le cynisme des uns, et le laisser faire des autres.

197 pages en 5 actes. Yves Marie-Séraline, passionné de l'action culturelle et des traditions, réalisateur de documentaires, a peaufiné un écrit réaliste qui nous plonge au coeur d'un univers particulier. Une démarche qu'il se propose de poursuivre en écrivant un second livre sur le thème de complicité et d'impunité.
Publicité