Pornographie sur internet : un nouveau site officiel aide les parents à protéger leurs enfants

éducation
Porno / enfants / réseaux sociaux
Risque d'exposition des enfants à des contenus pornographiques sur les réseaux sociaux. ©Ministère des solidarités et de la santé / Guy Etienne

Le gouvernement a lancé la plateforme gratuite jeprotegemonenfant.gouv.fr dédiée à tous les parents démunis, face à l'exposition de leurs enfants à la pornographie en ligne.

Avec la multiplication des plateformes sur la toile et l’accès à leurs contenus de plus en plus facile, le digital n’a presque plus de secret pour nos enfants.

Le gouvernement a donc décidé de lancer la plateforme gratuite jeprotegemonenfant.gouv.fr "dédiée à tous les parents démunis face à l'exposition de leurs enfants à la pornographie en ligne".

Le site jeprotegemonenfant.gouv.fr s'adresse aux parents d'enfants à partir de 6 ans susceptibles d'être exposés volontairement ou de manière accidentelle à des contenus pornographiques dans l'espace numérique.

(Ministère des solidarités et de la santé)

 

"Des conséquences graves"

 

En effet, "à 12 ans, près d'un enfant sur trois a déjà été exposé à la pornographie" selon le ministère, avec des conséquences graves sur son développement psychologique : choc, traumatisme, impact négatif sur sa sexualité en construction, banalisation de l'acte sexuel, valorisation de la domination masculine et des violences faites aux femmes...

"Des solutions pour y remédier"

 

Le phénomène est souvent ignoré des parents.

C'est pourquoi ce site a pour vocation de les informer sur les risques encourus par leurs enfants, et de proposer des solutions pour y remédier et ainsi mieux les protéger, en les accompagnant dans le dialogue avec leurs enfants.

(Le ministère)

Plus de 82% des mineurs ont été exposés à des contenus pornographiques.

(Source : sondage Opinionway pour 20 minutes publié en avril 2018)

 

Mise en place à l'initiative des secrétariats d'État chargés de la transition numérique, des communications électroniques, de l'enfance et des Familles, et pilotée par le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (le CSA) et l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques, des Postes et de la distribution de la presse (l'ARCEP), "cette plateforme est le résultat de la signature d'un protocole d'engagements signé en février 2020 par 32 acteurs publics, privés et associatifs".

Prévention porno / internet
Prévention contre la pornographie en ligne. ©Ministère des solidarités et de la santé