publicité

Prêcheur : le premier lahar de l'année a réveillé les habitants

Le premier lahar de l’année a réveillé les habitants du Prêcheur cette nuit. L'alerte n’a pas duré longtemps, mais elle vient rappeler qu’il y a encore beaucoup à faire pour sécuriser la rivière du prêcheur.

Le premier lahar de la saison cyclonique dans la rivière des Abymes au Prêcheur (dimanche 9 juin 2019). © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Le premier lahar de la saison cyclonique dans la rivière des Abymes au Prêcheur (dimanche 9 juin 2019).
  • Martiniquela 1ère
  • Publié le
C'est le début de la saison cyclonique (depuis le 1er juin 2019), et au Prêcheur le premier lahar* de l’année a réveillé les habitants de la commune dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 juin 2019.

L'alerte n’a pas duré longtemps pour près de trois cents personnes des quartiers les plus menacés. Mais elle vient rappeler qu’il y a encore beaucoup à faire pour sécuriser la rivière du prêcheur. La falaise qui s’effondre peu à peu dans son lit, continue de menacer.
 
Voir le reportage de Delphine Bez et Marc-François Calmo.
Lahar au Prêcheur

 

*Le mot "lahar" est un terme d'origine indonésienne qui désigne une coulée boueuse.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play