Près de 150 personnes ont participé à un vidé ce matin dans les rues du Lamentin et sur la RN1

carnaval
Vidé interdit
Un vidé organisé dans les rues du Lamentin. ©Sangha Fagour

Moins de 200 personnes ont rejoint un vidé non autorisé dans les rues du Lamentin ce matin (dimanche 14 mars 2021). Présentes, les forces de l'ordre ont laissé le défilé se déployer sur la RN1. Un gendarme a été légèrement blessé par un jet de pierre. 

Des revendications pour demander justice dans l'affaire de l'empoisonnement au chlordécone mais aussi une ambiance festive dans le vidé qui a été organisé, sans y être autorisé, ce matin (dimanche 14 mars) peu avant 5 h. 

Les participants ont défilé dans les rues du Lamentin pendant près de 2 heures avant de se diriger vers la RN1. 

Les forces de l'ordre ont dans un premier temps voulu empêcher le vidé de marcher sur la RN1 avant de les laisser défiler. Un gendarme a été légèrement blessé par un jet de pierre. 

Vidé non autorisé sur la RN1
Les gendarmes ont dans un premier temps barré la route aux participants du vidé. ©Sangha Fagour

Images : Sangha Fagour.

Un vidé non autorisé au Lamentin ©Sangha Fagour
Un vidé organisé dans les rues du Lamentin ©Sangha Fagour

La préfecture condamne les violences contre les forces de l'ordre

 

Dans un communiqué transmis à la presse aujourd'hui, la préfecture condamneles regroupements non autorisés et les violences contre les forces de l'ordre
 

Plusieurs regroupements de personnes, ni déclarés, ni autorisés, ont eu lieu ce week-end à Schoelcher et au Lamentin. Ces regroupements ont fait l’objet de contrôles des forces de sécurité et ont été verbalisés. Au Lamentin, les forces de sécurité ont été la cible de jets de projectiles. Elles ont dû faire usage de gaz lacrymogène afin de disperser les auteurs de ces violences. Un policier a été blessé. Le préfet condamne ces violences contre les forces de sécurité. Des enquêtes seront diligentées pour sanctionner ces comportements violents.

Préfecture de la Martinique.