Le procès des orpailleurs soupçonnés d'avoir tué deux militaires français en Guyane est tronqué

justice
Martinique: le procès d'orpailleurs soupçonnés d'avoir tué deux militaires français en Guyane reporté à vendredi
Martinique: le procès d'orpailleurs soupçonnés d'avoir tué deux militaires français en Guyane reporté à vendredi ©Guyane 1ère
Le procès des orpailleurs brésiliens soupçonnés d'avoir tué en 2012 deux militaires français lors d'une opération de l'armée et de la gendarmerie contre les chantiers aurifères illégaux en Guyane, prévu lundi devant la cour d'assises spéciale de Fort-de-France, est reporté à vendredi.
Les deux accusés, incarcérés au Brésil ont été convoqués trop tardivement par le parquet de Fort-de-France. Une situation rocambolesque dans un procès si important. Pour des accusés jugés par défaut le délai de convocation minimum est de dix jours. C'est pour cette raison que le président de  la cour d'assises et ses assesseurs ont reporté le procès à vendredi 14 octobre, comme le confirme Laurent Marot au palais de justice de Fort-de-France.
Le procès des orpailleurs brésiliens soupçonnés d'avoir tué en 2012 deux militaires français, est reporté à vendredi. ©martinique

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live