PROJET H, le film de la Martiniquaise Maharaki, remporte le prix de la meilleure actrice du Last Vegas Black film festival

cinéma
PROJET H, le film réalisé par réalisatrice martiniquaise Maharaki remporte le Prix de la meilleure actrice du Last Vegas Black film festival
Gianny TAYALAY (ingénieur du son), MAHARAKI, Colette CESAIRE, Jean-Claude DUVERGER, Claude MONTAGNAC (maquillage), Marc ESCAVIS (mixage et design sonore), Guillaume SACHE (chef opérateur, étalonnage et générique) ©Rock Rose Films
Le prix de la meilleure actrice dans un court-métrage a été décerné à Colette Césaire pour le film PROJET H, le film réalisé par Maharaki et produit par Rock Rose à l'occasion du Last Vegas Black film festival.

PROJET H est une comédie dramatique dans laquelle 3 militaires échafaudent un plan d’une audace folle dans l’espoir de reconstruire Haïti.

En tête d’affiche, on retrouve Colette Césaire, Jean-Claude Duverger, Valer Egouy et Elie Pennont.

Le film a déjà été projeté dans de nombreuses bibliothèques, médiathèques et établissements scolaires de Martinique. 

De plus, la comédie a fait la sélection officielle d’une quinzaine de festivals internationaux tel que le prestigieux “Panafrican film festival” de Los Angeles. Il poursuit son voyage sur les écrans du monde puisqu’il fera partie de la sélection officielle de plusieurs festivals à la rentrée comme celui de Montréal, de Toronto, ou encore de San Francisco.

Une première expérience remarquée 

Photo Projet H
Colette Césaire, Prix de la meilleure actrice dans un court-métrage du Last Vegas Black film festival et MAHARAKI. ©Rock Rose Films

Colette Césaire, qui a reçu le Prix de la meilleure actrice dans un court-métrage joue le rôle de l’un des militaires est particulièrement heureuse de cette bonne nouvelle puisque c'est sa première expérience devant une caméra.

Elle explique la façon dont elle a abordé ce rôle et comment elle réussi à incarner son personnage.

J'ai eu envie de proposer à Maharaki de m’inspirer des grandes actrices que j’admire dans les films en noir et blanc, notamment les films américains.

 

Il y a Beth Davis, Marilyn Monroe, ces grandes actrices qui ont énormément de présence. Elles n’ont pas besoin de parler beaucoup, dès qu’elles apparaissent on les voit parce que Maharaki voulait filmer en gros plan, donc des plans très resserrés et puis je lui ai proposé un accessoire, un cigarrillo, que je ne fume jamais.

 

Je me suis inspirée de ces grandes dames et Maharaki a accepté et peut être que le jury de Las Vegas a perçu quelque chose des ces actrices qui avaient beaucoup de jeu et de présence et qui s’amusaient beaucoup finalement dans les films.

Colette Césaire